CultureChroniques-Culture

Le clip de la semaine : « Philemon’s Chair » de Thé Vanille

Chaque vendredi nous plongeons nos mains de gourmands dans l’inépuisable réserve de groupes tourangeaux et en extirpons un clip. Cette semaine découvrez Philemon’s Chair de Thé Vanille.

Un homme portant un parapluie et un escrimeur se font face pour un duel. Ils hantent tels deux fantômes étranges un château bourgeois. Dans les couloirs de ce décor mystérieux, des bandits se faufilent, armés de revolvers. C’est Nasta et Théo, deux membres du groupe Thé Vanille. Le dernier se retrouve finalement dans une baignoire, mangeant une banane, menacé par la pointe du fleuret de l’escrimeur… Le scénario est plutôt étrange. C’est celui de Philemon’s Chair, le dernier clip de Thé Vanille. « On a un peu improvisé, raconte Valentin, le guitariste du groupe. J’avais amené ma tenue d’escrimeur. On est simplement parti de ça et on a beaucoup filmé ». « C’est une sorte de méta-fiction, glisse mystérieusement Nasta, la chanteuse groupe. L’auteur se fait tuer par l’escrimeur, un personnage qu’il a crée et qui n’est pas satisfait de son sort. »

Cette « pseudo histoire », comme il la définissent eux-mêmes, les Thé Vanille la construisent en février dernier au Château du Boisrenault, dans le Berry. C’est aussi là-bas, et à la même période, qu’ils tournaient leur précédent clip Wonsky Betty. Si celui-ci prenait la forme d’un plan séquence frénétique, Philemone’s chair offre plus de décors, de personnages… Le travail sur la photo, la lumière ou les mouvements des caméra est remarquable et également signé Christian Beuchet. Une fois de plus, il parvient à donner un aperçu de l’énergie de Thé Vanille. Le groupe se déchaine, guitare et micro à la main, sur un morceau imparable qui trace comme un cheval au galop.

 

Philemon’s Chair est le dernier clip qui illustrera Ville Hantée, leur deuxième EP récemment paru. C’est en tous cas le seul sous forme de « fiction », précise Nasta, car de nombreux projets vidéo sont en cours, particulièrement des clips lives. « On réserve des surprises pour les mois qui viennent, promet Nasta. On a très envie de sortir des nouveaux morceaux après avoir beaucoup attendu entre nos deux EP’s. C’est encore en réflexion mais on aimerait bien sortir un single tous les mois. » Un avenir excitant se profile donc pour l’un des groupe local les plus marquant de ces dernières années. Ils seront d’ailleurs ce soir en concert au Temps Machine, avec les autres tourangeaux Grande, VSSVD, Stuffed Foxes et Toukan Toukan. Chacun jouera 30 minutes. Un concert assez court pendant lequel Thé Vanille ne jouera qu’un seul de leur « ancien morceau » : Philemon’s Chair.

Un degré en plus :
Invitations gratuites pour la soirée Inouïs à retirer ici.

Print Friendly, PDF & Email