CultureChroniques-Culture

Le clip de la semaine : « Rouge » de Vssvd

Après 2 mois d’absence, le clip de la semaine revient sur 37 degrés. Chaque vendredi nous plongerons de nouveau nos mains de gourmands dans l’inépuisable réserve de groupes tourangeaux et en extirpons un clip. Cette semaine découvrez Rouge de VSSVD.

Tout commence avec une ligne rouge qui traverse l’écran. En arrière-plan on trouve les visages abasourdis des membres de VSSVD (prononcez Assad). Le chargement est terminé, on nous demande d’activer notre webcam. OK. Notre curseur se transforme en « CLIC ». On se lance.

VISIONNER ROUGE ICI

La chanson commence. Sur un instrumental trap et vaporeux, nous plongeons dans un univers minimaliste. Parfois un curseur apparaît et nous invite à taper du texte pour débloquer du contenu (on vous laisse deviner les mots clefs). On ne nous donne pas de consignes claires mais des pistes, des mains tendues qui nous permettent d’aller explorer les méandres de l’oeuvre et d’en découvrir son contenu. Des portraits, des vidéos, des formes géométriques, du texte… Nous allons même rencontrer un inconnu avec lequel nous allons discuter un instant.

À l’initiative de cette œuvre on trouve Anne-Sophie Auclerc. Cette photographe suit le travail du groupe depuis plusieurs années. Elle découvre le morceau Rouge en 2017, lors d’un live du groupe à Paris. Très vite, elle s’intéresse à la chanson dont le texte fait écho à ses précédents travaux sur la névrose. « Elle a voulu bien comprendre le morceau, raconte Alexandre, le chanteur d’VSSVD. On a discuté du texte tout un après-midi et fait émerger des choses, elle n’avait plus qu’à confectionner la matière. » Anne-Sophie propose alors l’idée d’une expérience interactive. L’enjeu pour la photographe est de trouver une forme artistique qui ne va pas figer la musique mais faire écho à ce « trop plein » d’émotions et d’images qui traversent le personnage de Rouge. « C’est un peu ce que j’essaie de faire dans le texte, confie Alexandre. Je veux créer des images qui transcrivent les trucs violents, intenses, que tu te prends dans la gueule au cours d’une vie ».

Pour créer tout cela, Anne-Sophie s’entoure de Florian Martin (développeur du site web), d’Arthur Gouté (vidéaste déjà réalisateur d’un clip pour Vssvd) et de Mélanie Bouter (graphiste). Ensemble, ils travailleront pendant un an. C’est en Studio, dans le parc des Buttes-Chaumont à Paris ou encore sur l’Île Aucard à Tours qu’ils créeront tout le contenu nécessaire au clip. Il est d’ailleurs difficile de tout découvrir en un seul visionnage. Lorsque le morceau Rouge se termine, un score nous fait savoir quel pourcentage du contenu nous avons pu visionner. Nous n’avons pas dépassé la barre des 80%. Nous y sommes donc retournés, pour connaître une nouvelle expérience. À vous de vivre la vôtre.

Un degré en plus :

L’accès au site n’est possible que depuis un ordinateur. Il nécessite également une bonne connexion. Pour ceux qui n’ont pas cette chance, une démo de Rouge est visible à cette adresse : https://annesophie-auclerc.com/rouge_demo

Print Friendly, PDF & Email