ChroniquesChroniques-Culture

Le clip de la semaine : « Wonsy Betty » de Thé Vanille

Chaque vendredi nous plongeons nos mains de gourmands dans l’inépuisable réserve de groupes tourangeaux et en extirpons un clip. Cette semaine découvrez Wonsy Betty de Thé Vanille.

C’est un tourbillon. Thé Vanille ne nous lâche pas. Nasta, Val et Théo nous fixent droit dans les yeux pour nous embarquer dans leur vortex. Ils apparaissent, disparaissent… Ils sont partout à la fois, navigants tels les fantômes de ce manoir qu’ils hantent de leur énergie débordante. Nous les suivons dans un plan séquence qui court à un rythme effréné. On saute sur les lits, on court dans l’escalier et on finit dans le jardin avec une délicieuse séquence finale. Une drôle de ponctuation à ce clip qui fait l’effet d’un soda en plein été.

Ce plan séquence complètement fou est l’oeuvre de Christian Beuchet, réalisateur du clip, assisté de Martin Laugery. Le groupe tourangeau découvre le réalisateur grâce à ses captations pour Arte des concerts d’Idles et de The Garden . Ils ont un coup de cœur. Ils lui donnent rendez-vous au Château du Boisrenault, dans le Berry. Des chambres y sont louées l’été, mais l’hiver les lits sont vides et prêts à être malmenés par un groupe de rock.

« On y est allé deux jours dans l’idée de faire deux clips. On a juste prit nos costumes sans avoir d’idée de ce qu’on allait tourner. On a improvisé », explique Nasta, la chanteuse de Thé Vanille. Le groupe passe tout de même une journée à répéter leur chorégraphie pour être au centimètre près lors du tournage final. Car, malgré ce qu’on pourrait penser, il n’y a que deux coupes dans toute la vidéo… Les téléportations des musiciens sont surtout le résultat d’une organisation millimétrée et d’une ingéniosité à toute épreuve.

En deux jours le groupe parvient à mettre ses deux clips en boîte. Le second serait encore plus réussi que le premier. Il paraîtra d’ici quelques mois. Avec Wonsy Betty, le groupe a d’ores et déjà réussi à transmettre avec justesse le petit grain de folie qui fait son identité (nous vous en parlions déjà ici). Les Thé Vanille montrent qu’ils évoluent très largement en terme de production, qu’il s’agisse de l’image ou du son. Et pourtant, ils gardent leur énergie, leur identité garage. Jackpot. Wonsy Betty est également annonceur de bonnes choses, car il est le premier extrait de Ville Hantée, leur EP à paraître le 1er novembre. On vous repasse le mot : rendez-vous au Temps Machine le 31 octobre.

Print Friendly, PDF & Email