A la uneCulture

Le charme de Jour de Cher opère toujours

La 4e édition de Jour de Cher, le festival fluvial organisé par la Communauté de Communes de Bléré Val de Cher a connu une nouvelle fois un grand succès. Un public nombreux, une journée ensoleillée des propositions artistiques de qualité… Idéal pour mettre à l’honneur la vallée du Cher… l’idée première de cet événement.

Le Cher, cette rivière si souvent oubliée, dans l’ombre de la Loire. Pourtant, tous ceux qui s’y sont déjà aventurés, sur ses rives ou sur ses eaux pour des balades en canoé, bateaux ou autres peuvent en témoigner, le Cher révèle une atmosphère singulière et bucolique.

La beauté de ces paysages, le photographe Jean-Claude Pavy la connaît bien. Alors que de nombreux photographes se sont faits spécialistes de la Loire (avec parfois beaucoup de talent comme Jean-François Souchard dont nous avons déjà parlé), Jean-Claide Pavy lui a préféré depuis près de 10 ans, se concentrer sur le Cher. Installé à Bléré il a parcouru la rivière, été comme hiver, sur une 20aine de kilomètres, entre Chissay et Nitray. Il en a ressorti une grande quantité de photos sur les paysages divers et variés du Cher, en plan large ou en macro. Des photos en partie présentes ce samedi à Bléré dans le cadre d’une exposition qui malheureusement n’a pu être installée en entier, à cause du vent.

Suffisant néanmoins pour apprécier la beauté d’une rivière que le photographe a néanmoins vu évoluer au fil du temps. « La quantité d’eau baisse indéniablement. Cela a un impact sur la faune et la flore. Il n’y a plus de libellules, plus d’insectes, donc moins d’oiseaux. Les coquelicots se font rares également. Je vois une différence notamment depuis 4 ans. »

20190720_165135
20190720_164955

Le défilé fluvial comme fil rouge de la journée

Cette évolution, les « radeliers » de cette édition 2019 ont pu s’en apercevoir également. Parti à 9h de Saint-Georges, le défilé fluvial a peiné à avancer cette année. Une heure de retard à Chisseaux, une autre de plus en arrivant à Civray. Dur dur pour les « radeliers » de faire avancer leurs radeaux sur l’eau. La faute au vent contraire particulièrement fort, mais aussi à la faiblesse du niveau de l’eau et aux algues présentes tout au long du parcours, favorisées par la chaleur.

Malgré tout, le défilé fluvial a attiré une nouvelle fois beaucoup de monde aux différentes écluses, sans compter les cyclistes de plus en plus nombreux chaque année à suivre le parcours des berges du Cher. 17 radeaux au départ, 16 à l’arrivée, celui de Civray ayant malheureusement coulé durant la matinée. Des radeaux à la déco particulièrement soignée et créés par les bénévoles des comités des fêtes et associations des différentes communes de la Communauté de Communes Bléré Val-de-Cher.

Les écluses à l’honneur

Relire également l’histoire des barrages et écluses du Cher

Outre ce fil rouge que constitue le défilé fluvial, Jour de Cher c’est aussi des animations et propositions artistiques à chaque barrage. Des écluses qui font partie du patrimoine de la vallée du Cher et mis à l’honneur le temps de cette journée festive. Ce fut le cas à Civray pour le grand pique-nique du midi où les tambours de la Compagnie Trans-Express auront mis l’ambiance tout comme Les Scouts et leur cantine chorale, qui auront mis une belle ambiance sous la peupleraie du site.

IMG_5634
IMG_5745

Jour de Cher c’est aussi des moments plus intimes, comme à Nitray l’après-midi où le cadre bucolique des lieux aura été sublimé par un bel instant poétique avec le spectacle funambule des Cirques Rouages.

Événement poétique encore avec les Agua Sonora et leur concert sur l’eau au niveau de la plage de Bléré, devant un public familial.

IMG_5836
IMG_6123

Bléré, point de convergence le soir du festival avec son traditionnel championnat de lancer d’aiguilles de barrages, son banquet populaire géant (une table de 1000 personnes sur le pont), mais aussi son village gourmand, son bal populaire et son traditionnel feu d’artifices de clôture au dessus du barrage de La Croix-en-Touraine, sur la rive nord du Cher.

IMG_6096

Tous les ingrédients étaient réunis une nouvelle fois à une belle fête et cela n’a pas manqué. Cette 4e édition était à l’égal des précédentes et Jour de Cher est pleinement installé et reconnu. Pour les éditions suivantes, les organisateurs réfléchissent déjà à de possibles évolutions, histoire de continuer de surprendre et de mettre en avant ce beau patrimoine naturel de la vallée du Cher.

Une journée que nous vous proposons de revivre en vidéo

Print Friendly, PDF & Email