• CDNT
  • CDNT

BGE Touraine : plus de 20 ans d’accompagnement auprès des TPE

Salon Hifi - Leclerc Amboise
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

La BGE Touraine officie depuis 1993 dans le domaine de l’aide à la création, la gestion et au développement des entreprises, avec comme cible prioritaire les TPE (Très petites entreprises). Ces dernières seront à l’honneur de la « Semaine des TPE » qui débute aujourd’hui.

Lire également : Créer son entreprise : un projet de vie avant tout

IMG_8822Rémi Raison et Anthony Sumien-Leneutre de la BGE Touraine

Association de loi 1901, présente au sein du réseau national des BGE (anciens bureaux de gestion), la BGE Touraine est un appui aux créateurs d’entreprises. Un rôle souvent méconnu mais néanmoins indispensable, tant les méandres de la création ou de la gestion sont souvent sources de complications ou de difficultés pour les nouveaux entrepreneurs.

En lien avec les prescripteurs traditionnels que sont Pôle Emploi ou les collectivités publiques, la BGE Touraine accompagne ainsi plusieurs centaines de personnes par an.  En 2014, ce sont 738 porteurs de projets qui ont été accueillis dont 383 demandeurs d’emploi et 224 allocataires des minima sociaux. « Nous procédons de deux façons, par de l’accompagnement individuel ou par de la formation et de l’information collective » explique Anthony Sumien-Leneutre, le directeur de BGE Touraine. Un accompagnement qui dépasse le simple cadre technique poursuit-il : « Plus que la création de l’entreprise, nous accompagnons un projet de vie, celui du porteur du projet. Nous sommes dans l’accompagnement des TPE, c’est-à-dire souvent des entreprises où l’entrepreneur est seul ou au mieux avec un ou deux salariés. Nous allons donc chercher à creuser sur les raisons de la création, sa vision du projet et de sa vie… En fait, nous avons un rôle de coaching avec une approche humaine ». Une approche qui a fait ses preuves à regarder les chiffres qui nous sont communiqués : « Après trois ans d’existence, 73% des entreprises que nous accompagnons sont toujours en activité ».

La BGE Touraine intervient dans les faits dès la phase de création, en partant de la réflexion et poursuit son accompagnement plusieurs années après le lancement. « Généralement on accompagne le créateur pendant trois ans, ce qui correspond à la durée du dispositif commun Nacre. Parfois cela peut durer cinq ans comme sur le Val d’Amboise où nous avons un partenariat avec la communauté de communes du Val d’Amboise (CCVA), pour une prestation qui est un appui pour les entreprises ayant besoin de recruter. C’est important parce que c’est souvent une étape compliquée également pour les patrons de TPE qui ne connaissent pas forcément tous les documents ou éléments légaux ».

 « La semaine des TPE » : mettre en avant les entrepreneurs qui font bouger la Touraine

Pour mettre en avant ce travail quotidien, la BGE Touraine organise à partir d’aujourd’hui « La semaine des TPE », un évènement à travers lequel elle souhaite communiquer et mettre en avant son savoir-faire. Pour le directeur de BGE Touraine : « Jusqu’à présent on communiquait très peu, mais depuis quelques mois et l’arrivée de Rémi, un nouveau salarié, nous cherchons à le faire. C’est d’autant plus important que l’on explique nous-mêmes aux entrepreneurs que l’on accompagne de ne pas négliger la communication, que c’est l’une des clés de la réussite ». Et justement, en parlant de réussite, plutôt que de créer un évènement centré sur elle-même, la BGE Touraine a pris le parti de communiquer sur certaines entreprises accompagnées. « Nous voulions communiquer à travers le succès des créateurs qui sont passés par chez nous, c’est notre meilleure vitrine ».

Lire également : Créer son entreprise : un projet de vie avant tout

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !