Culture

Talentueusement vôtre

Imaginez un troglo quai Paul Bert, deux concerts et une centaine de personnes pour une soirée privée avec deux groupes locaux en développement. Ce concept c’est celui des soirées Talentueuses organisées depuis deux ans par l’association éponyme. Un concept créé en 2013 et qui commence petit à petit à devenir un passage obligatoire pour les groupes locaux.

IMG_5574

 

Les Talentueuses c’est quoi ?

L’idée de départ des Talentueuses c’était de « créer un projet pour accueillir des groupes en développement, d’être une vitrine pour ces derniers » nous explique Cyril Peltier de Keen Studio et président de l’association.

Les Talentueuses sélectionnent ainsi deux groupes par soirée organisée et leur propose de se produire face un public d’une centaine de personnes, d’enregistrer une vidéo live ainsi qu’une interview. Un outil de promotion donc, voulu comme qualitatif et rendu possible grâce à la présence dans les organisateurs de multiples acteurs tournant autour du milieu musical tourangeau : de Keen Studio donc, en passant par les Hommes Verts ou encore Neo Light. « Les Talentueuses c’est un assemblage de compétences au service des musiciens » explique Cyril Peltier.

Jeudi dernier c’était Arry Goni et Buddy Buddah qui étaient programmés, nous en avons profité pour aller y trainer nos oreilles.

Arry Goni : Résolument Rock

IMG_5592

Depuis ses derniers titres comme Growing Up ou Rupture, nous avions envie de découvrir Arry Goni sur scène. Passé de seul à quatre, Arry Goni a profité de l’arrivée de musiciens pour effectuer un virage musical important. Du pop rock lascif, la musique est désormais clairement labellisée et assumée comme rock. Un rock qui fleure bon les années 90 avec des accents un peu grunge par moments sans que l’univers baroque des débuts ne soit complètement gommé. Passées les premières chansons du set un peu tranquilles, Arry Goni et son crew gonflent peu à peu le son pour finir par un pur rock que l’on pourrait croire venu d’Outre-Manche. Point de vue prestation scénique, tout est carré, l’ensemble est très pro et très propre, si bien que l’on aimerait bien par moment que les 4 compères se lâchent un peu plus et soient un peu moins dans le contrôle, histoire de définitivement franchir le virage du rock, celui un peu crado qui sent la transpiration.

Buddy Buddah : Une dose d’air frais.

IMG_5862

Buddy Buddah c’est l’association musicale des fantaisistes Jansé (Janski Beeeats, Jean-Sébastien si Back….) et Krumlek (Roller 79, Martine on the Beach…). Alors forcément quand deux excités s’associent, on s’attend forcément à un truc de furieux, un set qui va partir à 200 d’entrée de jeu pour ne jamais redescendre. Mais comme ces deux-là aiment bien surprendre, Buddy Buddah c’est à l’inverse un son planant, un harmonieux mélange de cosmic disco et de funk électronique. Face à face derrière leurs machines, les deux compères s’éclatent et cela se voit. Leur son posé tout en rondeur emmène le public et le caresse agréablement comme une brise légère le matin en bord de mer. Cool et talentueux in fine.

IMG_5682

IMG_5931

Print Friendly, PDF & Email