• CDNT
  • CDNT

La retro 2016 des clubs tourangeaux

Salon Hifi - Leclerc Amboise
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Retour sur l’année 2016 des principaux clubs sportifs tourangeaux.

Le TFC en eaux troubles

Le TFC sort d’une année 2016 particulièrement compliquée. Compliquée sur le terrain avec une équipe qui peine en bas de classement de Ligue 2, mais qui s’est néanmoins sortie de la zone rouge avant la trêve grâce à une victoire au Havre. Une fin d’année qui donne un peu d’air avec en prime un passage validé devant la DNCG, organisme de contrôle des finances. Pour autant l’année 2016 aura été compliquée et l’ambiance est loin d’être calme autour du club tourangeau, qui traverse les tempêtes depuis plusieurs années. En 2016 ce furent les relations entre le club et la Mairie, entre le club et les médias entre le club et son ancien entraîneur Marco Simone (dont le conflit doit se régler aux Prud’hommes) qui alimentèrent les polémiques. Polémiques gonflées par des déclarations maladroites de son Président Jean-Marc Ettori… Espérons que 2017 amène un peu d’apaisement dans tout cela.

Le TVB en reconquête

img_2891-1024x682

Le Tours Volley Ball a fini l’année de la plus belle manière avant-hier, en battant le rival historique poitevin par 3-0. Un match qui montre la montée en puissance du club tourangeau ces dernières semaines, après un début de saison plus poussif. Il faut dire que le TVB est reparti sur de nouvelles bases en changeant une bonne partie de son effectif à l’intersaison ainsi que son entraîneur, mais aussi son président. Des changements arrivant après une année 2015-2016 décevante, puisque sans titres. Mais dans cette maison du volley, qui fête cette année ses 30 ans, cette transition s’est faite comme à l’accoutumée, dans la continuité, grâce à des fondations et une structure solide, construite patiemment au fil des ans. L’objectif pour 2017 est simple, finir la saison avec un titre. Eliminé de la coupe de France, il reste donc le championnat au TVB et la coupe d’Europe de la CEV. Et même si pour cette dernière, cela serait un petit exploit, le TVB a déjà prouvé qu’il savait se surpasser face aux échéances importantes.

Le Chambray Touraine Handball et la découverte de la 1ere division

L’année 2016 aura été riche pour le club chambraysien. L’équipe première féminine a en effet rempli son objectif à l’issue de la saison 2015-2016 avec une montée dans l’élite. Pour le Président Yves Guérin, l’objectif est dorénavant simple, ancrer le CTHB durablement en LFH (1ere division). Avec un recrutement conséquente et une assise solide, le CTHB voulait se donner les moyens de ses ambitions. Mais l’apprentissage est parfois compliqué et le début de saison fut compliqué pour les Chambraysiennes qui ont néanmoins redressé la barre en fin d’année avec deux victoires de rang sur Brest et Fleury. De quoi bien lancer l’opération maintien qui s’annonce en 2017.

US Tours : l’année du renouveau

img_0622-1024x682Benoît Sebillet – nouveau président de l’US Tours

Après une année 2015-2016 gâchée par des problèmes financiers qui ont conduit à la relégation administrative de l’équipe première en fédérale 3, l’US Tours a connue une intersaison animée avec de profonds bouleversements dans sa gouvernance et l’arrivée de Benoît Sebillet comme président du club. Un président arrivé avec un nouveau projet, qu’il s’est employé à immédiatement mettre en place. Du côté de l’équipe première, la Fédérale 3 sourit avec un bon début de saison qui devrait permettre de réussir l’objectif fixé, à savoir une qualification en play-offs, avec pour ambition de bien y figurer et de se faire plaisir. Un renouveau bien parti donc qu’il faudra poursuivre et confirmer en 2017.

Année décevante pour L’UTBM

Du côté du basket et de la halle Monconseil, l’année 2016 n’aura pas laissé que de bons souvenirs. Si l’affection des Tourangeaux pour le basket se confirme, avec un club qui en 3 ans a réussi à fédérer autour de son projet d’avoir une équipe de nouveau dans le haut du panier hexagonal, celui-ci connaît ses premières difficultés. Une élimination l’an passé en play-off devait permettre à l’équipe de franchir un cap supplémentaire cette année avec l’objectif clair d’afficher de monter en Nationale 1 (3e échelon national). Las, un début de saison difficile avec un changement d’entraîneur en cours de championnat, ont pour le moment douché les espoirs des Tourangeaux qui pointent loin de leurs ambitions avec 6 défaites et 5 victoires. Espérons que 2017 permette à l’UTBM de reprendre sa marche en avant.

Les Remparts de Tours : Bob Millette imprime sa patte

Pour le club de hockey de la ville, la trajectoire est l’opposée de l’UTBM. On avait en effet laissé des Remparts en difficulté fin 2015-début 2016 et on les retrouve en très bonne santé avec une victoire de prestige sur le leader Mulhouse en cette fin d’année 2016. Jouant les premières places en D1, Les Remparts, sous la houlette de Bob Millette revenu en Touraine il y a un an, après avoir participé aux belles heures de l’ASGT il y a une dizaine d’années, ont connu une première partie de saison 2016-2017 très positive. Et s’il est trop tôt pour parler encore de montée en Ligue Magnus, les Remparts peuvent jouer les trouble-fêtes dans cette 1ere division.

Des Remparts qui auront aussi un œil sur l’avenir de la patinoire. Avec la grande tribune fermée au public en attendant son désamiantage, les Remparts souffrent en effet d’une structure à la hauteur de leurs ambitions. Les déclarations en septembre de Xavier Dateu, annonçant la construction d’un nouveau complexe sportif avec double patinoire avait fait sensation auprès des amateurs de hockey, avant que Philippe Briand, le président de l’Agglomération, ne vienne contredire l’effet d’annonce de l’adjoint aux sports de la ville de Tours. Lors du dernier conseil municipal, le sujet est tout de même ré-apparu par la voix de Serge Babary qui s’est prononcé favorable à la construction d’un tel complexe, sans en dire plus. Une déclaration d’intention qu’il faut maintenant concrétiser et pour cela, le chemin peut encore être long.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !