Société

Signes des Temps #42 Vieux logo à La Croix-en-Touraine

Le pitch : « Signes des Temps » ce sont des images chassées par notre journaliste Laurent Geneix dans les rues, les bâtiments et les chemins de la Touraine ; des traces laissées par l’Homme pour l’Homme, parfois très claires, parfois très floues, violentes, commerciales et/ou drôles, mais toujours signifiantes – que ce soit grâce à des mots, des dessins ou des symboles – et potentiellement visibles par tous.

Photo-0620

O beau logobsolète qui me cueille à la sortie du train dans la belle petite garounette de Bléré-La Croix, cher pays d’un bout de mon enfance.

O vieux et vénérable fruit de l’obsolescence programmée trônant fièrement sur son mur de faïence, guettant le rare voyageur au coin du souterrain tel un vieux lion fatigué, mais digne.

Vestige d’une époque définitivement révolue… Car oui, ça c’est quand même étrange : la logotypie est l’une des rares disciplines qui ne connaissent pas le revival et ne succombent pas à l’horripilante mode dite «vintage». Pourtant ça vaudrait sans doute le coup, des fois.

Vous imaginez ?

  • «Ah t’as vu dis donc, la ville de Lille a repris son vieux logo du milieu des années 70 !
  • Ah ouais, trop vintage, trop bien, mais je préfère celui d’Orléans de 1982, ils viennent juste de le reprendre, il est vraiment super pourri, c’est la grande classe !»

Un jour dans fort longtemps les logos seconderont peut-être le carbone 14 pour dater des événements. Sauf que, malheureusement, le procédé risque d’être peu fiable quand on voit que malgré plusieurs changements récents (Ville de Tours, Région Centre et léger lifting de celui du Conseil Départemental pour cause de changement de nom), il demeure de longs mois après dans le paysage encore beaucoup d’anciennes versions des «blasons» de ces vénérables institutions.

Bah oui ma petite dame, c’est que ça coûte cher de faire disparaître un logo. Et ça prend du temps et comme le temps c’est de l’argent, on n’en sort plus.

Combien de temps la petite gare de Bléré-La Croix sera-t-elle le modeste témoin d’un règne infographique déchu ?

Combien de temps faudra-t-il pour que la dernière poubelle grise de Tours arborant l’ancien logo de la ville disparaisse à jamais ?

Quand inscrira-t-on officiellement au patrimoine immatériel ces icônes modernes qui s’impriment durablement et malgré nous sur nos rétines et nos mémoires captives, puis s’échappent dans les oubliettes de la civilisation ?

Un degré en plus

> Retrouvez toute la collection des «Signes des Temps» en cliquant ici.

Print Friendly, PDF & Email