Société

[Notre Feuilleton] Vincent, un Tourangeau à l’X : Saison 2 Episode 1

Le pitch : Mois après mois, depuis septembre 2014, nous suivons les aventures d’un jeune élève issu de la prépa Maths Physique (MP) du Lycée Descartes de Tours dans l’une des plus prestigieuses Grandes Ecoles française : Polytechnique Paris, «l’X» pour les initiés.

Saison 2 Episode 1 «Après un été plutôt tranquille, une 2e rentrée assez intense»

P1060263

37 degrés : Nous t’avons «quitté» en mai… Tu nous racontes vite fait la fin de ta première année ?

Vincent : La vie s’est calmée après les premières semaines vraiment chargées. Une petite routine s’est installée, avec les cours… On a tout de même été bien occupés par ailleurs, notamment avec le Point Gamma (plus grosse soirée étudiante de France, que l’X organise : ce sont tous les Première Année qui se chargent de fabriquer et de tenir les bars). Il y a d’autres gros évènements, et nous voilà arrivés fin juin, à réviser pour les «pâles» (examens, ndr). Les pâles passées, certains s’en vont et d’autres restent pour le 14 juillet !

37 degrés : Alors, justement parle-nous de ce fameux 14 Juillet, que s’est-il passé pour toi ?

Vincent : J’ai été sélectionné pour le défilé sur les Champs-Elysées. Il n’y a pas que le jour J. Le 14 juillet était un mardi, et nous avons commencé à répéter dès le lundi de la semaine précédente. A l’ordre du jour : marcher au pas. Pendant plusieurs heures, jusqu’à ce que ce soit parfait. D’abord sur le campus, puis à Satory, lieu des répétitions centralisées pour le défilé (avec toutes les autres troupes à pied). Il y a beaucoup de bus pour y aller et il y a souvent des rassemblements avant 7h, voire autour de 4h du matin pour aller repérer les emplacements sur les Champs Elysées !

37 degrés : L’ambiance sur le campus de Polytechnique doit être assez particulière à ce moment-là ?

Vincent : Durant cette semaine, malgré un peu de fatigue, l’ambiance est super détendue : les pâles sont passées, et on n’a rien d’autre à faire que de profiter du beau temps ! Quatre sections ont même installé une piscine gonflable devant leur bâtiment ! Le dimanche 12 juillet, c’était la répétition générale (fatigant !) avec les grosses autorités. Et pour le dimanche soir, j’avais réussi à avoir une place parmi la trentaine réservées aux élèves de l’Ecole pour aller au LIDO ! Donc dimanche soir, avec des amis, soirée cabaret offerte, en Grand Uniforme ! (C’était une soirée réservée aux défilants, et chaque unité qui défilait avait reçu des invitations).

P1060269

37 degrés : Le jour J, on imagine que ça redevient très sérieux…

Vincent : Oui, déjà on se réveille à 4h, ou pas loin, et petit déjeuner obligatoire (on ne voudrait pas d’une personne qui s’évanouisse). Puis, c’est le départ pour les Champs ! Une fois arrivés, et vérifié que tout le monde est là, nous avons eu près de 2h30 de quartier libre ! Autrement dit, séance photos générale, et balades sur les Champs : on n’a pas l’habitude. Ensuite ç’a été la mise en place, la revue des troupes par le Président, et enfin la mise en place sur l’emplacement de départ. On entend la musique et on part. Seulement (pour ma part du moins), on est tellement concentré sur le pas et sur la musique que les 800 mètres passent très vite, et on a fini avant de s’en rendre compte. La sensation est tout de même exceptionnelle, on se sent très fier de faire partie de l’Ecole.

37 degrés : Le 15 juillet, c’est l’heure des vacances. A quoi ça ressemble des vacances de polytechnicien ?

Vincent : Mis à part un projet d’informatique lié à une mission à laquelle je participe, j’ai décroché des cours ! Je suis allé trois semaines à la mer chez un ami de lycée, puis 10 jours à Toulouse puis Barcelone avec des amis de l’Ecole. Le dimanche 23 août au matin, nous étions à Barcelone, et le soir à l’X ! Le tout en voiture, c’était sportif !

11875020_10207321684819555_4555989497173833711_o

37 degrés : Du coup vous rentrez une semaine avant «tout le monde» ?

Vincent : Oui les cours reprennent assez vite, et c’est difficile de se remettre dans le rythme. Mais l’événement le plus important de ces deux dernières semaines, c’est l’inkhôrpo ! Vous vous souvenez ? Ce que j’ai vécu il y a un an, c’est maintenant à moi de le faire aux Première Année fraîchement intégrés ! Au programme : planification et organisation d’activités en lien avec les cadres de la promotion, et investissement personnel pour que les TOS n’oublient pas cette semaine ! On ne réalise pas en première année à quelle point cette semaine est aussi fatigante pour les Deuxième Année ! C’est une surprise pour nous !

Les résultats des pâles sont tombés, je ne m’inquiète pas : pas de rattrapages pour moi. A venir, le voyage section (on va au Portugal), une grosse soirée le 15 octobre, et la suite des cours…

Nous retrouverons Vincent en novembre, pour qu’il nous parle notamment du contenu des enseignements, de la vie quotidienne sur le campus et sur ses activités extra-scolaires…

Retrouvez tous les épisodes de la saison 1

Print Friendly, PDF & Email