CultureA la une

L’aventure de la grossesse comme vous ne l’avez jamais lue, dessinée par une Tourangelle

Magali Chupeau-Legoff est architecte, diplômée depuis 2002. Vous la connaissez peut-être grâce à son pseudo Lili l’Archi, ce qui signifierait que vous avez déjà atterri sur son blog mêlant architecture, design ou illustration. Depuis ce mois de novembre 2019, la professionnelle a ajouté un nouvel étage en haut de l’immeuble de ses compétences : la voici dessinatrice de BD, avec la sortie de l’album Ma grossesse, tout le monde s’en mêle.

Si vous êtes parent ou que vous attendez un enfant, vous l’avez sans doute remarqué : dans votre entourage on ne perd jamais une occasion de vous conseiller : « Dors de tel côté c’est mieux pour le bébé », « Mange ci ou ça, ça te fera du bien », « Ce modèle de poussette est le meilleur qui existe »… Bien sûr, ça ne s’arrête pas après la naissance. Et parfois, ça agace.

« Lorsque Louise et Clément ont annoncé qu’ils attendaient un bébé, ils ne s’imaginaient pas faire autant d’effet ! Famille, soignants, inconnus, collègues et copains ont tous eu leur mot à dire et on n’en a raté aucun ! » : voilà le pitch de la BD Ma grossesse, tout le monde s’en mêle publiée le 13 novembre par les éditions Des ronds dans l’O. Sandra Camilleri et Loudia Gentil sont à l’origine du scénario et une Tourangelle signe les dessins : Lili l’Archi, alias Magali Chupeau-Legoff. La rencontre s’est faite par jeu de connaissances :

« Je suis à mon compte depuis trois ans et je travaille en free lance avec d’autres architectes pour les épauler ou communiquer pour eux. Un de mes clients architecte parisien m’a appelé en m’expliquant que sa femme est scénariste – elle a travaillé 20 ans pour TF1 – et qu’elle projetait de sortir une BD. Il m’a suggéré de m’envoyer le scénario pour savoir si ça m’intéressait de l’illustrer. »

Le texte arrive, Lili est charmée : « C’est rigolo, il était vraiment écrit comme un scénario de théâtre vu que l’autrice a notamment travaillé pour des séries télé. J’ai trouvé ça super bien, super drôle. » Le projet est conçu comme un enchaînement de saynètes, avec une chute au bas de chaque page, le tout racontant tout le processus d’une grossesse, de la conception à la naissance de l’enfant. L’architecte tourangelle s’y retrouve : « J’ai dit banco. »

Cette histoire a eu lieu il y a près d’un an, début 2019. Magali Chupeau-Legoff s’attèle alors à faire quelques planches d’essai et dessine une galerie de personnages dans le but de séduire la maison d’édition. Ça matche en mars et c’est parti pour des mois de travail : « Cela m’a pris plusieurs mois. Au départ j’y suis allée un peu la fleur au fusil. Mais maintenant, moi qui lit beaucoup de BD, je savoure chaque page car je réalise tout le boulot qu’il y a derrière. » La professionnelle du dessin architectural passe notamment une grande partie de l’été à plancher sur les aventures de Louise et Clément qu’elle a vite apprivoisés, bien que son univers quotidien soit plutôt centré autour des bâtiments :

« Sur mes dessins il y a beaucoup de vivant. Souvent les architectes font justement appel à moi pour ça, pour donner de la vie à leurs bâtiments. Par exemple dessiner une école à hauteur d’enfant ou imaginer ce qu’il pourrait s’y passer. »

Dans un milieu où les vues en 3D sont légion, Lili l’Archi est plutôt réputée pour dessiner à la main, à la tablette graphique. Elle a rendu son travail – aux traits fins, colorés et sincères – en septembre, deux mois avant la sortie de l’ouvrage ce mercredi 13 novembre : « C’est un ouvrage qui s’adresse autant aux femmes enceintes qu’à l’entourage, qui permet de comprendre comment en tant que jeune couple qui attend un enfant certains mots peuvent être blessants ou vexants. Il faut laisser aux parents la liberté de s’approprier cette grossesse, ne pas les assommer de conseils en tous genres parce que chaque enfant est différent. »

Ma grossesse, tout le monde s’en mêle aborde ainsi des thèmes variés, de l’annonce d’un heureux événement à son patron au problème de violences obstétricales de la part du monde médical. « Les premiers retours sont positifs. Jusqu’ici, je ne connaissais pas d’ouvrage comme ça. Pour moi, ce sujet n’est pas assez abordé. Depuis, j’ai appris que d’autres titres allaient sortir sur le même thème ce qui prouve bien qu’il y a une vraie attente du public, et un vrai besoin des femmes de s’exprimer là-dessus » conclut Lili l’Archi qui n’exclut pas de retravailler pour une BD dans le futur.


Un degré en plus :

Ma grossesse, tout le monde s’en mêle, 20€ aux éditions Des ronds dans l’O.

Print Friendly, PDF & Email