• Tours Métropole
  • CDNT
  • Tours Métropole
  • CDNT

« Culture : Tours et Détours », un documentaire à ne pas rater

Salon Hifi - Leclerc Amboise
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Tout le mois d’août nous vous proposons un best-of des articles publiés sur 37° depuis septembre dernier. Aujourd’hui retrouvez cet article consacré au documentaire « Culture : Tours et Détours ».

Diffusé en début de mois sur France 3, Culture : Tours et Détours, documentaire réalisé par Elise Charbey est toujours disponible ci-dessous et ce serait dommage de ne pas le regarder.

Comment s’incarne la culture dans la ville ? Telle est la question que s’est posée l’auteure en créant ce film qui interroge sur l’essence même de la culture dans une ville comme Tours, ville de France typique, mais « ville en chantier, à la recherche de sa singularité » explique-t-elle dans son introduction.

« La culture peut-elle garder ses vertus émancipatrices lorsqu’elle devient instrument d’une valorisation du territoire ? » Elise Charbey.

En partant de l’inauguration du tramway en septembre 2013, cet objet de transport pensé par ses concepteurs comme un marqueur de la ville censé fabriquer son identité culturelle, Elise Charbey tente ainsi de comprendre les liens tissés entre la ville, la politique et la culture. « Le tramway comme élément nouveau est le point d’entrée du documentaire parce qu’il posait la question suivante : Comment on créé l’identité culturelle sans l’avis des citoyens ? » nous explique la réalisatrice. Derrière cette question, se pose celle d’une culture officielle, soutenue par de l’argent public avec ses grands investissements mais aussi ses subventions aux compagnies, artistes et autres…

Mais la culture se réduit-elle à cela ? Il va de soi que non tant ses usages sont variés et parfois confidentiels mais également indispensables dans la construction de la société de demain comme au collège La Bruyère à Tours-Nord, mis en avant dans ce film et où la création d’une section théâtre a permis de dynamiser l’établissement scolaire tout en favorisant la mixité sociale.

« Comment l’artiste intervient, quelle est sa relation à la ville, la cité ? » Maud Le Floch.

Au fil du documentaire, Elise Charbey arpente l’agglomération en suivant le tracé du tramway pour mieux s’en éloigner par moments, afin de dresser un focus sur les multiples facettes culturelles en tentant de comprendre les volontés des acteurs, à commencer par les élus : Jean Germain (interrogé en septembre 2014) et Serge Babary, mais aussi l’adjointe à la culture Christine Beuzelin, lors d’une séquence intéressante sur les attributions des subventions municipales.

De l’autre côté, la réalisatrice donne la parole également à de multiples acteurs culturels locaux : de Maud Le Floch du Polau, à Pascal Robert de Radio Béton, en passant par Rubin Steiner du Temps Machine, ou encore Angélique Cormier du TSO, Claire Diterzi de passage à l’Opéra de Tours… Tous évoquent alors, à partir de leurs propres expériences, leur vision de la culture dans la ville mais aussi leurs questionnements face à la problématique de la place de celle-ci.

Alors la culture, élément au service du rayonnement de la ville et par conséquent outil de développement économique et touristique ou élément permettant l’éveil des consciences ?

Chacun des acteurs interrogés aura sa propre réponse, mais tous sont convaincus de son importance comme élément indispensable au « mieux vivre ensemble », reste la question de la place du citoyen au milieu de tout ça. Au final, en dressant un panorama large de la culture et des débats qui l’entourent à Tours, ce documentaire nous amène à nous interroger à notre tour sur ce sujet aussi compliqué qu’il y a d’acteurs présents.

10986876_10203684359647362_7332968475259076434_o

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !