L'actualité Tourangelle à la bonne température
Culture

Brigante Records : le crew de potes qui bouscule la planète reggae

Créé officieusement en juin 2014, puis juridiquement en février de cette année, le label Brigante Records est rapidement devenu une référence dans la sphère Dub/ Reggae / Hip Hop. Une renommée autant due à la présence de Biga*Ranx comme directeur artistique, qu’au catalogue d’artistes présents au sein de Brigante.

10464045_1426461647634651_888499395015882734_n

« On est une famille, on est tous des potes au départ qui nous regroupons pour faire de la musique. Il nous manquait une structure, c’est pour ça qu’on a créé Brigante » explique Rama Cazaux, gérant du label. La musique, voilà ce qui fait vibrer les membres de Brigante : « les gars ne s’arrêtent jamais, ils composent et jouent constamment à longueur d’année. C’est pour cela que notre but est de replacer l’artistique au centre du projet musical, pour permettre aux gars de se faire plaisir, le reste on s’en fout ». Un kiff que l’on retrouve dans les Brigante Party organisées par le label et qui se font un nom dans l’univers du reggae français : « Si on veut faire vivre le label, il faut absolument que l’on fasse des dates » analyse notre interlocuteur.

Brigante Records c’est également  un nombre important d’artistes en son sein : Atili Bandalero, Big Red, Green Cross, Art-X, Higher Light, TRFK, Adam Paris, Don Camilo, Ayalight, Prendy, Supa Mana… pour ne citer qu’eux. Des noms qui parlent forcément aux amateurs de reggae et dont la plupart viennent de Tours : « On représente Tours à fond, partout où on va » raconte Rama. C’est en effet à Tours que le label reste installé et où il a ses studios, dans des appartements réaménagés. Un label dont certains artistes bénéficient également de passages radio, sur Nova notamment, comme Atili Bandalero ou Prendy (« Notre petite perle »), sans oublier Biga*Ranx qui même s’il ne peut pas se produire sous l’étiquette Brigante Records pour des raisons de contrat (signé précédemment) avec un autre label, contribue par sa présence à la notoriété de Brigante. Un label qu’il n’hésite d’ailleurs pas à mettre en avant pendant ses concerts en le citant allègrement.

Un son Brigante : Atili Bandalero – Tomorrow Feat. Prendy

Autre nom connu présent dans cette famille artistique, Big Red, l’ancien Raggasonic qui a été aperçu aux côtés de Biga*Ranx sur le titre Sexy. Big Red sera d’ailleurs en concert avec Atili Bandalero et Higher Light à la soirée Jamaïcart organisé par l’association Icart sur les chemins et la compagnie 100 issues samedi soir au Grand Bourreau à Joué-lès-Tours.

> Un degré en plus : Toutes les informations sur la soirée Jamaïcart sur ce lien.