A Tours de Bulles présente ses drôles de bêtes

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Le festival de BD tourangeau célèbre ce week-end sa 12e édition place Chateauneuf. Ce festival qui a su se faire au fil des ans, une place de choix dans les événements de la rentrée tourangelle attend les Tourangeaux place Chateauneuf pour des rencontres avec les auteurs, des dédicaces, des expositions…

« Notre envie a toujours été d’être un festival à destination du grand public » explique Philippe Septier, président du festival,  » Le festival est une plongée dans l’univers de la BD en partant d’un thème ». Cette année le thème choisi sera animalier puisqu’il s’intitule « Drôles de bêtes ». Un thème inspiré par l’album « Le grand méchant renard »  de Benjamin Renner, album qui avait remporté le prix Tour d’ivoire du festival 2015.

img_0200Philippe Septier et Joris Drylewicz devant des planches de Nolwen à la galerie Oz’Art

« Les animaux sont très présents dans l’univers de la BD, on les retrouvent par exemple régulièrement sous forme de représentations humaines ». En lien avec ce thème, A Tours de Bulles proposera ainsi une double exposition à la galerie Oz’Art, mettant en avant des planches originales de l’album « Le Roi Ours » de Mobidic et de « Birdy’s » de Nolwen. « Il y a un véritable public à Tours pour la bande dessinée » explique Joris Drylewicz de la galerie Oz’Art « cela fait plusieurs années que nous sommes partenaires du festival et chaque année les expositions fonctionnent très bien, il y a une véritable curiosité et un véritable intérêt autour du dessin ».  Une exposition qui sera inaugurée ce matin à 11h30 en présence des auteurs.

img_0197

Au même moment, à quelques mètres de là, à Arcades Institute sera inaugurée en présence de l’auteur, une autre exposition du festival. Celle-ci présentera en avant-première l’album « Au fil de l’eau » de Juan Díaz Canales. Ce dernier, auteur de Blacksad ou encore d’un album de Corto Maltese, a cette fois pris les crayons pour dessiner cet album en noir et blanc.

img_0204

Deux expositions parmi d’autres, puisque cette année « A Tours de Bulles » sera présent à la bibliothèque de Tours, au Muséum d’histoire naturelle (où des drôles de bêtes se sont cachées dans les différentes pièces) et bien sûr salle Jean de Ockeghem où sera exposé une sélection de planches de l’album « Le grand méchant renard »  de Benjamin Renner.

Expositions donc mais aussi rencontres d’auteurs qui seront 41 cette année sur le festival ou encore des conférences, des animations et un village associatif. « A Tours de Bulles » ne change pas de recette et même si cette année la place Chateauneuf sera entourée de barrières pour raisons de sécurité, les Tourangeaux devraient être de nouveau au rendez-vous.

Toutes les informations sur le site du festival

2016

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Filbleu