• CDNT
  • CDNT

L’art primitif de Dominique Spiessert

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Jusqu’au 21 novembre, à l’Hôtel Gouin, vous pouvez admirer une exposition multiple. L’artiste tourangeau Alain Plouvier invite en effet cinq plasticiens, peintres et sculpteurs pour un dialogue artistique éclectique dans le célèbre bâtiment Renaissance. Parmi les artistes invités, on retrouve Dominique Spiessert… 

Chaque tourangeau a déjà croisé même sans en connaître l’auteur, une œuvre de Dominique Spiessert. Ce discret sexagénaire hante avec ses dessins les rues de Tours depuis plusieurs décennies. Avec son graphisme primal si particulier, fait d’animaux, d’humains, de végétaux, allant de l’univers de la rêverie à l’abstraction, on reconnaît son style entre mille.

Celui qui dit ne pas très bien parler ou écrire à choisi le dessin pour s’exprimer, depuis tout petit. A 68 ans, il poursuit son oeuvre, produisant chaque jour de nouveaux dessins sur papier, sur des objets, ou encore des fresques murales emplies de son univers ubuesque et pataphysique.

“Je ne conçois pas à l’avance mon œuvre. Je commence souvent à partir d’une idée, d’un sentiment ou d’un rêve, et je me laisse porter par la spontanéité, les accidents, le hasard, l’évolution de ma pensée” confie l’artiste. “Pour autant, j’ai une grammaire, à base d’être humains, d’anthropomorphisme. Une sorte d’univers rabelaisien de rêverie drolatique. Car ce qui me plaît, c’est de faire rêver les gens.”

Ces œuvres, vous pouvez les admirer jusqu’au 21 novembre à l’hôtel Goüin, où le conseil départemental soutient une exposition collégiale prévue en 2020, mais repoussée pour cause de pandémie. Il s’agit d’une carte blanche de l’artiste Alain Plouvier, qui invite pour l’occasion les plasticiens, peintres et sculpteurs Martine Dubois, Agnès His, Takeshi Inaba, Lionel Tonda et bien entendu Dominique Spiessert. 

Lors de votre visite, vous pourrez retrouver le travail de Dominique Spiessert à travers de nombreuses œuvres récentes et variées, sur différents supports et formats. Le visiteur pourra notamment y admirer un mur rempli de près de 60 dessins, ainsi que des affiches, illustrations, dessins, peintures. Un art primitif, qui rappelle quelquefois les hiéroglyphes égyptiens, par leur esthétisme et leur intemporalité.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !