L'actualité Tourangelle à la bonne température
Autres

Ces stations de tram que l’on aurait aussi pu rebaptiser…

De la Rue Nationale au Beffroi, voici nos propositions à Tours Métropole.

Ce samedi 2 septembre, 4 stations de la ligne A du tram de Tours sont rebaptisées. Anatole France devient Porte de Loire, Sanitas devient Saint Paul, Mi-Côte devient Charles Barrier et Stade Jean Bouin devient Bulle d’O.

Ces choix n’ont pas vraiment été commentés officiellement. Pour Anatole France, on sait : Porte de Loire sera le nom du quartier en construction en haut de la Rue Nationale, tout autour de la station. Il y aura des hôtels, des commerces… Bref, cette modification c’est du marketing pur et dur. Raison marketing aussi pour le remplacement de Stade Jean Bouin par Bulle d’O, pour faire la promotion du centre aquatique jocondien situé tout près. Pour Mi-Côte, on serait tenté de dire la même chose : Charles Barrier, c’est le nom du restaurant en face des quais. Mais apparemment, il s’agit plutôt d’un hommage au grand chef tourangeau.

Et pour Sanitas… On ne voit pas trop. Saint Paul est certes la place du grand marché mais gommer ainsi le nom historique du quartier, c’est un peu tourner le dos à son histoire. D’ailleurs, ces changements de noms de stations ont été assez critiqués ces derniers jours. Certains y voient même une volonté de mettre plus de références à la religion catholique dans la ville, l’arrêt de bus Coty devenant Christ-Roi. C’est logique, la station tram située à proximité s’appelle comme ça. Mais on aurait aussi pu imaginer le changement inverse…

Tours Tram arrêt

En tout cas, nous, ce petit mic-mac de rentrée nous a donné des idées et on a eu envie de rebaptiser d’autres stations de la ligne…

Et si Monconseil devenait Ecoquartier ? Après tout, ce serait un signe écologique fort. La preuve que la métropole a des ambitions dans ce domaine. En plus, il y a un grand champ en jachère juste à côté.

Et si Marne devenait Choisille ? Pourquoi rendre hommage à une rivière qui ne coule même pas ici alors qu’il en existe tout plein dans notre beau département. Hein ? Ça marcherait aussi avec Brenne, Vienne…

Et si Coppée devenait Pain au chocolat ? Pas parce qu’il y a une boulangerie à côté. Non, juste pour rendre hommage à Jean-François Copé (avec un seul P, certes). Mais si, vous savez ! Le maire de Meaux qui s’est rendu (tristement) célèbre en racontant que des jeunes se faisaient arracher leur pain au chocolat à la sortie des cours sous prétexte « qu’on ne mange pas pendant le ramadan. »

Tours liberté tram

Et si Beffroi devenait François Mitterrand ? Quitte à gommer le nom des quartiers « sensibles » des stations de tram comme au Sanitas, autant le faire partout. Là, la médiathèque située juste à côté a le nom d’un ancien président. Mais il était peut-être un peu trop de gauche pour les élus actuels…

Et si Place Choiseul devenait Basse-Côte ? Avec la disparition de Mi-Côte, ça permettrait de re-situer un peu les voyageurs dans la géographie du quartier. Située au bas de la Tranchée, cette station est donc au pied d’une côte très redoutée à Tours. Un tel nom pourrait par ailleurs être totalement validé par les bouchers. Moins par les végétariens, cela va de soi…

Et si Nationale devenait Multinationales ? Juste pour faire plaisir à l’ancien candidat aux municipales Claude Bourdin qui trouve qu’il y a trop d’enseignes internationales dans la Rue Nationale. Sinon, on pourrait aussi la renommer Balzac pour faire plaisir à Christophe Bouchet, un adjoint au maire qui avait l’intention de renommer ainsi la principale artère commerçante de la ville.

Et si Jean Jaurès devenait Burger King ? Si Charles Barrier a droit a sa station, le roi du burger qui vient d’ouvrir à Jean Jau mérite aussi un bel hommage, non ?

tram joué les tours (2)

Et si Charcot devenait Rue des Kebabs ? Juste pour faire plaisir aux rageux qui trouvent qu’il y a trop de sandwicheries dans le secteur…

Et si Verdun devenait Châteauroux ? Quitte à honorer une petite ville de province sur la ligne de tramway, autant faire plaisir aux voisins.

Et si Joué Hôtel de Ville devenait Liberté Egalité Fraternité ? Histoire que tout le monde se souvienne bien de la devise nationale, voire même « Liberté, Egalité, Fraternité, Laïcité », en hommage à l’ancien maire Philippe Le Breton qui avait fait ajouter le quatrième adjectif à la devise…

Et si Rabière devenait Nelson Mandela ? Pour poursuivre la série des noms de quartiers qui ne méritent plus leur station de tram et parce que la place située tout près s’appelle ainsi. Cela dit, on préfère rendre hommage à Mandela qu’à Saint Paul.