• CDNT
  • CDNT

22e BMX Indoor de Tours : un retour encourageant malgré tout

Salon Hifi - Leclerc Amboise
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Le BMX Indoor de Tours était de retour après neuf ans d’absence. Depuis 2006, cet évènement dont la première édition eut lieu en 1984, manquait cruellement à l’appel des manifestations sportives d’envergure en Touraine.

YouTube video

Un manque pour la promotion de ce sport devenu olympique depuis 2008, et qui se porte pourtant bien en Touraine avec plusieurs clubs importants comme celui de Descartes, Saint-Avertin ou encore Joué-lès-Tours qui possède dans ses rangs le champion de France 2013 Vincent Pelluard mais aussi la compagne de ce dernier, la colombienne Mariana Pajon, championne du monde et championne olympique en 2012 à Londres.

bIMG_0565Mariana Pajon et Vincent Pelluard

bIMG_0420

Un Indoor c’est avant tout une excellente promotion pour ce sport avec plusieurs milliers de personnes dans le public et un évènement unique pour les pilotes de tout âge. En effet, avant que les pilotes élites ne se lâchent sur la piste, les catégories jeunes étaient à la fête et ont pu dévaler la piste devant des gradins déjà bien remplis en ce samedi après-midi, notamment par les clubs venus de toute la France. Avant cela, la préparation se fait dans le hall d’échauffement voisin :

bIMG_0399

Du côté des Elites, l’ambiance n’était pas trop à la fête au moment de s’échauffer sur le circuit. En cause, une piste trop molle et potentiellement dangereuse par endroits. Les organisateurs et bénévoles ont eu beau tenté de sauver ce qui pouvait l’être en recouvrant les endroits incriminés par de la moquette, certains pilotes, à l’instar de l’italien Romain Riccardi (vainqueur de la coupe de France 2014 et champion d’Italie la même année), ont préféré ne pas s’engager dans la compétition par peur de se blesser.

bIMG_1179

Malgré ces quelques absences de dernière minute, le plateau des engagés restait de belle facture avec entre autres, Vincent Pelluard ou Quentin Caleyron (demi-finaliste des JO en 2012) chez les hommes, tandis que chez les femmes Mariana Pajon, Magalie Pottier (championne du Monde 2012) et la championne de France Manon Valentino étaient les têtes d’affiche de cette édition.

bIMG_1167Mariana Pajon devant la championne de France Manon Valentino

bIMG_0703

Il faut reconnaitre cependant que si le spectacle fut au rendez-vous, avec des compétitions accrochées, il manquait le petit plus pour vraiment faire vibrer le public venu voir ce sport d’ordinaire si spectaculaire avec des sauts sur les bosses et ses pilotes jouant des coudes dans les virages. Samedi, point de saut, hors-mis ceux que Vincent Pelluard s’est permis en manches qualificatives (applaudis à leur juste valeur).

bIMG_1181Le numéro 120 Vincent Pelluard devant.

bIMG_0801

bIMG_0503

Malgré ces petits couacs que l’on peut mettre sur le compte de cette première organisation depuis neuf longues années, l’Indoor avait une belle allure samedi et le public fut satisfait du spectacle de ces sportifs de haut niveau ainsi que des à côtés :

bIMG_1039

bIMG_1126Même si cela est resté très discret, le BMX est un sport véhiculant un esprit « show ». Samedi, le public a eu le droit à une démonstration de course de très jeunes (entre 3 et 6 ans), ainsi qu’une exhibition des trois pilotes qui étaient sur le podium de l’Indoor de Tours en 1984 et enfin à des chorégraphies de l’école de danse OMbreS de Chambray-lès-Tours. Pas suffisant cependant pour justifier le tarif élevé de 15 euros la journée par adulte et de 8 euros par enfant. Avec ces tarifs, les organisateurs sont certainement passés à côté d’un public de curieux souhaitant découvrir ce sport et son ambiance. Nul doute que tous ces détails seront analysés et corrigés pour faire la prochaine édition. Après celle de ce week-end, une chose est sûre néanmoins, le potentiel est là pour faire du BMX Indoor de Tours, un rendez-vous de nouveau incontournable.

bIMG_0639

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !