Joué-lès-Tours : Le centre de loisirs de La Borde sera reconstruit

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

La rénovation du centre de loisirs de La Borde faisait partie des projets phares de l’équipe municipale de Frédéric Augis à Joué-lès-Tours, lors de son élection. En 2017, la reconstruction du centre de loisirs accueillant plus de 200 enfants jocondiens, va débuter. Un projet entrant dans la logique d’investissements pluriannuels annoncée par l’adjoint aux finances de la ville

v20-12-07-b

Construit en 1983, le centre de loisirs de La Borde, aux abords de la route de Monts, a vécu. Pour tous ceux ayant fréquenté et/ou emmené leurs enfants le savent bien, les bâtiments ont fait leur temps et ne peuvent plus assurer la sécurité nécessaire. Accueillant aujourd’hui les petits jocondiens de 3 à 11 ans, La Borde, et ce malgré les bonnes volontés du personnel encadrant,  devient même dangereux. Problèmes de chauffage, de sol, d’isolation… Avant même son élection, la droite jocondienne avait d’ailleurs coché dans ses priorités la rénovation du centre de loisirs. Au final, après études, une simple rénovation s’élèverait aux alentours de plus 6 millions d’euros, alors qu’une reconstruction entraînerait  elle un coût de 7,3 millions d’euros. Pour le maire de Joué-lès-Tours, saluant le travail de ses adjoints, la décision est toute faite, plutôt que de mettre des pansements, autant repartir sur du neuf et investir sur du long terme.

img_2244Bâtiments actuels

C’est ainsi que dès 2017 et pour une période de deux ans, un nouvel espace d’accueil de loisirs verra le jour à quelques mètres de l’actuel. Une solution qui présente plusieurs avantages à écouter les commanditaires, à commencer par le maintien de l’accueil des enfants le temps de la construction : « Les locaux actuels ne seront détruits qu’une fois le nouveau centre sera opérationnel, cela nous permet de garantir le maintien de l’accueil des petits jocondiens » explique Frédéric Augis. Un projet qui présente trois atouts poursuit le premier magistrat de Joué : « A travers ce projet, il y a trois idées : celle de conforter le centre de loisirs, celle de mutualiser le parking avec le stade de rugby et enfin le fait de créer une salle polyvalente pouvant être louée ».

vue-parvis-12-07-b

Le projet pensé par la municipalité développe en effet plusieurs axes.  Principal point, l’accueil des enfants, amélioré et augmenté puisque les pré-ado et ados, seront accueillis dès 2019 dans ce nouvel espace en lieu et place de celui des Bretonnières, obsolète puisqu’en partie sous barnum et algeco. « Avec ce projet, nous augmentons la capacité de 40 places pour les enfants de 3 à 11 ans là où il y a une demande forte, et permettons l’accueil de 110 adolescents, au premier étage » explique Aude Goblet, adjointe à la jeunesse et la petite enfance. A écouter l’élue, ce sont de véritables bâtiments fonctionnels et modernes qui verront le jour en 2019, avec des espaces séparés et différenciés pour chaque classe d’âge et pensés avec les professionnels de l’enfance. Des bâtiments qui ont fait office d’un concours d’architectes ayant reçu plus de 80 candidatures nous dit-on et dont le lauréat, le cabinet Caraty-Poupart, a également envisagé une salle polyvalente, indépendante du reste, pouvant être louée par les associations de la ville. « Nous envisageons un projet d’avenir, pouvant servir à tous » témoigne le maire de Joué-lès-Tours. « Aujourd’hui nous un avons un problème de salle pour les associations, à travers ce projet nous essayons d’y répondre. En dehors de la présence d’enfants, certaines parties pourront servir à des utilisations associatives ou des sessions de formations ». Des bâtiments de plus de 3500 m² au total, avec « patios, et des salles lumineuses et modernes répondant aux dernières normes environnementales ».

sallepolyvalente1

Un renouveau de ce centre de loisirs vieillissant qui s’avérait nécessaire. Quant au bâti existant, il sera en partie rasé, si ce n’est le château de La Borde et ses communs, conservés mais dont on ne sait pas encore ce qu’il adviendra. Du côté de la municipalité, on réfléchit à un nouvel usage des lieux nous certifie-t-on.

img_2242Le château de La Borde

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Filbleu