• CDNT
  • CDNT

Haut de la rue Nationale : les travaux vont commencer

Salon Hifi - Leclerc Amboise
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

C’est le gros chantier de ces prochaines années à Tours. La construction des deux hôtels Hilton et plus généralement le projet urbain du haut de la rue Nationale, va (enfin) débuter.

SEURA© SEURA / Yves Chardron & Visadrone

Un chantier à 50 millions d’euros

Un temps annoncé pour l’été 2016, puis repoussé après l’ouverture du CCC OD le mois dernier, le chantier du haut de la rue Nationale, englobant la construction de deux hôtels Hilton, ainsi que des nouveaux bâtiments de commerces et d’habitations va débuter dans les prochains jours.

D’un coût de 50 millions d’euros hors-taxes (plus les 15 millions du CCC OD), ce chantier est important pour la majorité municipale, qui joue ici non seulement sa capacité à porter de grands projets (un point sur lequel elle est régulièrement attaquée par son opposition) mais aussi sa vision d’une politique de rayonnement de la ville de Tours, sensée favoriser le tissu économique et touristique.

C’est donc toute l’entrée du centre-ville en venant de la Loire, via le pont Wilson, qui va être revue avec la construction de deux hôtels parallèles à la rue Nationale s’élevant jusqu’à 7 étages. Deux bâtiments pensés comme lieux totems recréant la symétrie de la même entrée de ville jusqu’en 1940 (de part et d’autre de la rue s’élevaient alors l’ancien hôtel de ville, devenu bibliothèque municipale, et le muséum d’histoire naturelle).  Deux hôtels de 3 et 4 étoiles (respectivement 71 et 100 chambres), accompagnés de commerces voulus comme premium (comprendre plutôt hauts de gammes sans être de luxes), symbolisant à eux seuls la montée en gamme souhaitée dans un premier temps par l’équipe de Jean Germain, instigateur du projet,  puis repris par celle de Serge Babary depuis 2014.

Un projet qui avait néanmoins traîné ces derniers temps, si bien qu’en novembre dernier, Serge Babary avait repris la communication en main, annonçant une pose de la première pierre pour le mois de mars 2017, une fois l’inauguration du CCC OD passée. Oui mais voilà, mars s’achève et rien n’a semblé bougé, du moins pour la partie visible,  sur le chantier. Afin de ne pas laisser naître une nouvelle rumeur, la SET qui pilote le projet,  a tenu hier une conférence de presse pour dévoiler le planning des étapes des travaux à venir.

Relire : Haut de la rue Nationale : Serge Babary reprend la main sur la communication

Avec les 4 permis de construire nécessaires validés entre fin février et début mars, plus rien ne s’oppose en effet au début des travaux. Des permis de construire qui ont été soigneusement préparés pour éviter tout recours, sur un chantier qui a son lot d’opposants, certains y voyant le symbole d’une gentrification du centre-ville à destination de l’extérieur au détriment des Tourangeaux.

Quoiqu’il en soit les choses avancent et en ce mois d’avril arrivant, les travaux préparatoires vont débuter. Entre la fin des diagnostics sur certains bâtiments encore existants, les études du sol et les dernières démolitions prévues, ils se poursuivront jusqu’au mois de mai. Viendra ensuite la phase des fondations avec les étapes de terrassement, puis les travaux à proprement parlé qui débuteront en septembre avec l’installation de deux grues de part et d’autre de la rue Nationale pour l’élévation des deux futurs hôtels conçus par l’architecte Andrew Hobson.

Une ouverture prévue au printemps 2019

VUE 3-FINAL-HD© YAM Studio et ARTE Charpentier Architectes

Au total le chantier s’étirera sur 24 mois et tout devrait être opérationnel au printemps 2019. Avant cela, outre les travaux, il reste quelques étapes à passer comme les négociations avec les commerces restants. Du côté de l’ouest, les discussions sont toujours en cours avec le bar Les Frères Berthom et on comprend que la SET aimerait que tout soit bouclé rapidement, le début des travaux sur cette partie étant prévus pour la fin d’année 2017-début 2018. A l’Est pour Carpy et les Farfadets, des négociations sont également en cours mais « rien ne presse » nous dit-on, cette partie du périmètre n’étant prévu dans le programme de chantier qu’en dernière phase, à l’horizon 2020.

En parlant de commerces, rien de plus n’a été dévoilé hier concernant ceux qui s’implanteront à l’avenir. « Nous avons beaucoup de pistes » explique-t-on du côté de la SET où l’on se retranche derrière les déclarations des élus qui avaient déjà annoncé l’implantation de La Grande Épicerie tourangelle et d’une boulangerie-pâtisserie-sandwicherie ainsi que la volonté d’avoir un restaurant étoilé.

Enfin dernier axe de ce projet, la partie habitations. Au total ce sont 74 logements, du T1 au T5 qui seront construits dans l’ensemble des nouveaux bâtiments.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !