• Tours Métropole
  • CDNT
  • Tours Métropole
  • CDNT

De Janvier à Décembre : retour sur l’année 2016 en Indre-et-Loire…

Salon Hifi - Leclerc Amboise
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Retour sur une année en Touraine avec cette rétrospective sur les grands sujets qui auront marqué 2016, mois après mois.

Janvier : le verdict du procès des Mariages Chinois

img_3980-e1452211305489-1024x499

Si le procès des Mariages Chinois a surtout été dans la lumière en 2015 avec en point d’orgue le suicide de l’ancien maire de Tours, Jean Germain, en début d’année 2016, le verdict de ce procès d’envergure est tombé. Le tribunal de Tours n’a épargné aucun des quatre accusés. Principale prévenue dans cette affaire suite au suicide de Jean Germain,  Lise Han écope logiquement de la plus lourde sanction. Les proches de l’ancien maire sont également tous condamnés. Tous ont fait appel. Le deuxième procès se tiendra à Orléans en 2017.

L’article le plus lu en janvier sur 37° : L’offensive des mouvements anti-IVG à Tours

Février : Ohé du Bateau lance sa souscription

img_0220

Beaucoup s’interrogeaient en février dernier, de la capacité d’Ohé du Bateau de fédérer lorsque l’association militant pour la réouverture du Bateau Ivre depuis 2010, lança sa souscription pour le rachat de la salle de la rue Edouard Vaillant. Avec un objectif de 600 000 euros (montant estimé alors du rachat), le défi était en effet de taille. Mais après 6 années à lutter contre vents et marées, le collectif était prêt, arrivé à maturité pour porter une telle ambition. Quelques semaines plus tard, ce sont plus de 1500 sociétaires qui ont rejoint le collectif pour un montant de 340 000 euros. Suffisant pour que la Mairie de Tours se décide à vendre le lieu contre 270 000 euros. Le pari est réussi. Reste maintenant à remettre le Bateau à flot. Un autre défi de taille pour ces moussaillons.

L’article le plus lu en février sur 37° : Le Bar Bidule : nouvel espace cocooning pour petits et grands à Tours

Mars : Début de la mobilisation contre la Loi Travail El Khomri

IMG_8756

Le projet de Loi Travail de la Ministre Myriam El Khomri fait descendre dans la rue des milliers de Français et de Tourangeaux. Pendant plusieurs semaines la contestation sociale se fait intense, à la hauteur d’une certaine désillusion envers la politique du gouvernement et plus largement du quinquennat de François Hollande. Dans la rue ce sont les électeurs de gauche qui battent le pavé. Jusqu’à l’été le mouvement ne faiblira pas. Insuffisant néanmoins pour faire annuler le projet de loi. Celui-ci est largement remanié mais finira par passer. La contestation sociale s’éteindra elle au début de l’automne. Si le but premier n’est pas atteint, il ne fait en revanche aucun doute que celui-ci a pesé dans la décision de François Hollande de ne pas se représenter.

L’article le plus lu en mars sur 37° : Bulle d’O : le nouveau centre aquatique de Joué-lès-Tours voit grand

Avril : Coup de froid sur la viticulture en Touraine

img_9765

Le gel qui a touché la Touraine cette semaine a décimé le vignoble tourangeau. De Chinon à Bourgueil en passant par Montlouis, les dégâts sont importants avec par endroit plus de 80% de la récolte 2016 perdue. Un coup dur pour ce secteur important de l’économie en Touraine.

L’article le plus lu en avril sur 37° : Le « Court-Circuit » : un café branché par la vie locale à Tours.

Mai : La guinguette change de visage

img_2888-1024x682

Qui dit mois de mai à Tours, dit ouverture de la guinguette. Cette année, celle-ci a changé de visage sur obligation de l’Architecte des Bâtiments de France. Les Tourangeaux ont ainsi découvert un « espace 3 en 1 », de part et d’autre du pont Wilson et n’ont, une nouvelle fois, pas boudé ce lieu prisé. Une saison réussie de plus qui a certainement aidé Le Petit Monde et Kwanti a être reconduits sur appel d’offres, pour les 4 prochaines années de Tours-sur-Loire.

L’article le plus lu en mai sur 37° : Tours : les bords de Loire obligés de changer de visage

Juin : Les rivières en crues en Indre-et-Loire

IMG_3560

Les inondations sont le sujet de ce début du mois de juin. L’Indre, la Loire et surtout le Cher débordent et donnent des signes d’inquiétudes. Pendant plusieurs jours, les autorités craignent une rupture de digue qui serait catastrophique. Heureusement celle-ci n’arrivera pas. L’occasion également de se remémorer que l’Homme s’est installé sur les zones naturelles des rivières et que la nature peut à tout moment reprendre ses droits. En pleine année de révision du Plan de Prévention des Risques d’Inondation (PPRI), cette piqure de rappel prend tout son sens.

L’article le plus lu en juin sur 37° : La crue du Cher et de la Loire en photos à Tours

Juillet : Nice ou le 14 juillet endeuillé

DSC_7350

Alors que nombre de Tourangeaux sont venus en famille regarder le traditionnel feu d’artifice du 14 juillet, à l’autre bout de la France à Nice, un drame se joue. Un drame inhumain enlevant la vie de dizaines de personnes. Un de plus après ceux de 2015. Un de plus, un de trop, qui fait réagir une nouvelle fois les autorités avant que le quotidien ne reprenne ses droits… jusqu’au suivant, à Saint-Etienne du Rouvray ou à Berlin…

L’article le plus lu en juillet sur 37° : Bataille de graffs en haut de la rue Nationale à Tours

Août : Le succès de Pokémon Go envahit aussi la Touraine

IMG_2608

Comme partout, en cet été 2016, la folie Pokémon Go s’est emparée de Tours et des Tourangeaux. Si la réussite du jeu tient évidemment à l’univers de ce jeu phare de Nintendo de la fin des années 90, celle-ci vient aussi d’autres facteurs à commencer par le principe de géolocalisation mais surtout celui de la réalité augmentée que l’application intègre. Autant d’éléments combinés à l’effet de masse et la curiosité naturelle de beaucoup qui ont conduit au succès fulgurant de ce jeu.

L’article le plus lu en août sur 37° : Métropole : Orléans grille la politesse à Tours

Septembre : La Villa Rabelais : nouvelle vitrine de la Cité de la gastronomie

14468386_1435960453086536_7488143020654571957_o

La Cité de la Gastronomie pose ses valises à la Villa Rabelais, l’ancienne fac de Droit située boulevard Béranger. L’inauguration fin septembre devant un parterre d’élus et de partenaires est l’occasion de donner le véritable coup d’envoi, après une année de chauffe, pour l’association ayant repris la charge de ce label. Un label sur lequel Tours mise gros pour faire en sorte qu’il contribue au rayonnement tant souhaité.

L’article le plus lu en septembre sur 37° : La face cachée d’une visite présidentielle…

Octobre : La Touraine accueille des « Migrants de Calais »

dscf0568-1024x664

Le démantèlement de la Jungle de Calais annoncé par Bernard Cazeneuve, alors Ministre de l’Intérieur, débute en octobre. Conformément au plan mis en place, les migrants présents à Calais sont redirigés dans toute la France. La Touraine en accueille une centaine. Déjà trop pour certains, à l’image du FN, qui avec sa charte « Ma Commune sans Migrants » joue sur les peurs avec la rhétorique classique de l’invasion. Une centaine de personnes, souvent issues de pays en guerre sur une population en Indre-et-Loire de 600 000 personnes…

L’article le plus lu en octobre sur 37° : Arrivée de migrants de Calais en Indre-et-Loire

Novembre : L’horizon s’éclaircit pour Tours Métropole

dsc_2634

Le projet de métropole aura agité le milieu politique local en 2016. Ne souhaitant pas passer à côté de cette opportunité, les élus de l’agglomération, du département, les parlementaires… ont tous joué de leur influence pour espérer obtenir le précieux label pour l’agglomération tourangelle. Mais malgré un dossier préparé en un temps record, malgré une unité affichée au grand jour, le ministre de l’Aménagement du Territoire, Jean-Michel Baylet, a dans un premier temps douché les espoirs tourangeaux lors d’une visite en juin. Mais il semblerait que l’influence de certains élus tourangeaux ait fini par être concluante, puisque ce même ministre fin novembre, levait son veto et annonçait qu’il appuierait la demande tourangelle. Adoptée à l’Assemblée en première lecture, l’obtention du statut doit passer maintenant en deuxième lecture au Sénat (qui l’a retoqué en première lecture) avant de revenir à l’Assemblée. Celle-ci ayant le dernier mot, les élus tourangeaux se montrent désormais optimistes.

L’article le plus lu en novembre sur 37° : Le rodéo tourne mal à la gare de Tours : deux blessés

Décembre : Le Foyer Albert Thomas doit fermer ses portes

img_2440

La nouvelle a surpris son monde, l’association gérant le Foyer Albert Thomas, accueillant des personnes sans-abris à Tours est liquidée judiciairement le 23 décembre. Conséquence : le foyer doit fermer ses portes le 26 décembre et les personnes accueillies doivent déménager provisoirement vers le gymnase Racault, réquisitionné jusqu’au 02 janvier. Oui mais face au silence des pouvoirs publics, et à l’incertitude au-delà de cette date, les résidents ont décidé de rester au Foyer, tandis que le mandataire liquidateur demandait aux salariés du Foyer d’assurer le minimum sans accueillir officiellement les résidents. Un imbroglio dont personne ne sort grandi. Quant aux 36 places du Foyer, la Préfecture assure qu’elles seront maintenues d’une autre manière. A suivre…

L’article le plus lu en décembre sur 37° : [Histloire] Les Halles de Tours ont 150 ans

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !