• CDNT
  • CDNT

Manifestation en hommage à Remi Fraisse à Tours

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Comme dans d’autres villes de France, une manifestation en hommage à Rémi Fraisse, mort sur le site du barrage de Sivens dans la nuit de samedi à dimanche dernier, s’est déroulée à Tours hier soir.

IMG_5704
Environ 200 personnes se sont retrouvées place Jean Jaurès vers 18h30 avant de défiler dans les rues du centre ville puis de se disperser calmement. Un cortège regroupant des anarchistes, des militants de la gauche radicale, mais aussi du Front de Gauche, du NPA, d’EELV ainsi que des personnes lambdas souhaitant rendre hommage au jeune homme. Alors qu’après la découverte de traces de TNT sur les vêtements de Remi Fraisse, l’enquête privilégie la thèse d’un décès dû à une grenade offensive lancée par les gendarmes, les manifestants ont crié leur colère envers l’Etat et les forces de l’ordre ainsi qu’exprimé leur soutien envers les « Zadistes » et autres militants face « à la répression policière ».

Sur la tragédie du week-end dernier, David Chollet, élu municipal EELV présent dans le cortège évoque quelque-chose d’inacceptable : « l’Etat n’a pas contrôlé l’usage de la force publique et a une grave responsabilité face à cette mort. Quand il y a des risques d’affrontements, il faut savoir temporiser, Ils auraient du faire reculer les forces de l’ordre pour apaiser la situation, vu qu’il n’y avait rien à défendre et que tous les engins de chantiers avaient été évacués ».

Des propos qui rejoignent ceux de Marie qui pointe également la responsabilité du gouvernement : « L’Etat a tué l’un des siens, une première depuis 30 ans. C’est une tache honteuse qui ne pourra jamais être effacée pour ce gouvernement ». De la colère, il y en avait également dans les propos de Thibault qui condamne l’usage de grenades par les forces de l’ordre : « ni oubli, ni pardon, jamais on ne pourra oublier qu’en 2014 en France on tue des militants écologistes, juste pour défendre des grands projets inutiles et destructeurs ».

Plus que la mort du jeune homme, il fut ainsi énormément question de la responsabilité de ce drame. A l’écoute des paroles entendues hier soir, celle-ci est clairement établie pour les personnes qui étaient présentes à ce rassemblement.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Filbleu