CDNT

[En bref] Le château de Tours redevient payant. Des boites à livres vont être installées en ville.

Salon Hifi - Leclerc Amboise
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Au cours d’un conseil municipal très technique, la culture n’était pas le plus gros morceau hier soir. Deux décisions dans ce domaine sont néanmoins à relever.

Le château de Tours redevient payant :

Après avoir été gratuit jusqu’en 2010 puis payant les trois années suivantes suite à la mise en place d’une convention avec le Jeu de Paume, puis de nouveau gratuit depuis 2013 sur volonté du même Jeu de Paume, principal fournisseur d’expositions, le château de Tours redevient payant dès le mois de novembre et ce dans son intégralité (pour la première fois). Pour assister aux prochaines expositions les Tourangeaux devront ainsi payer un ticket d’entrée de 3 euros en plein tarif (1,5 euro en tarif réduit. Gratuité pour les scolaires et demandeurs d’emplois). Un droit d’entrée dont les recettes seront partagées de moitié entre la ville et l’association du Jeu de Paume. Pour Christine Beuzelin : « il s’agit de tenir compte des coûts de fonctionnement du bâtiment » mais aussi « d’harmoniser les coûts entre les différents musées de la ville ».

Des boites à livres à Tours prochainement :

Les boites à livres dans les lieux publics sont à la mode depuis quelques années. Cette idée qui consiste à mettre à disposition des espaces pour des échanges ou des dons de livres entre particuliers est reprise petit à petit un peu partout. Dans l’agglomération, certaines bornes sont déjà disponibles à Saint-Genouph, Fondettes ou Saint-Cyr. A Tours, cette idée a été validée hier soir.

Le concept nommé Livr’libre va être testé d’ici la fin de l’année sur la place Raspail avant de se multiplier en 2016 avec l’installation de trois autres bornes supplémentaires pour lesquelles la mairie pense aux Deux Lions, au jardin Botanique ou à celui des Prébendes. « Les meubles sont fournis gratuitement par le syndicat Touraine Propre à partir de matériaux recyclés que la ville installera » expliquait Christine Beuzelin pour qui « ce dispositif est mis en place dans une optique d’accès à la culture pour tous ». Si tout le monde pourra amener ses ouvrages, le système ne sera pas toutefois en totale autorégulation. La gestion des livres dans les bornes sera en effet confiée aux associations Livre Passerelle et Cria 37.

ob_d48416_boite-livresUne boîte à livres de Touraine Propre à Saint-Christophe-sur-le-Nais (source)

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !