Politique

Elections régionales : Pierre Commandeur sur la liste socialiste ?

Malgré les vacances et les fortes chaleurs, le travail continue dans les états-majors des partis politiques avec en ligne de mire les élections régionales. Chez les socialistes et leur chef de file pour les élections régionales en Indre-et-Loire, Jean-Patrick Gille, le temps est venu de se tourner vers les alliances possibles avec leurs partenaires historiques ou nouveaux. Parmi eux, le Front Démocrate et son dernier membre inscrit, Pierre Commandeur. Que fera-t-il où sera-t-il ? Éléments de réponse.

Il y a quelques semaines, le Modem disait « au revoir » à son président départemental : Pierre Commandeur. Une punition à l’encontre de ce conseiller municipal d’opposition à Tours jugé trop à gauche par un Modem dont l’effet girouette peut donner le tournis à de nombreux observateurs du monde politique. Depuis, l’ancien ami de François Bayrou s’est tourné vers le Front Démocrate (FD) de Jean-Luc Benhamias.

La liste socialiste avait laissé quelques places pour d’éventuels candidats extérieurs

En Touraine, le Front Démocrate compte deux élus : Dominique Lemoine, conseiller départemental de Tours-Est et désormais, Pierre Commandeur. D. Lemoine a été nommé chef de file de son parti pour les élections régionales. On voit mal dans les perspectives de résultats au mois de décembre, les socialistes ne pas tendre la main à ce partenaire. Aussi, on peut aisément se poser la question des places réservées pour le Front Démocrate d’Indre-et-Loire. Présentée au mois de juin, la liste socialiste (encore provisoire) avait laissé quelques places pour d’éventuels candidats extérieurs. Un candidat FD pourrait en faire partie aux côtés, c’est une évidence, de la sortante du Parti Radical de Gauche (PRG), Mélanie Fortier.

Ses nouveaux amis socialistes semblent vouloir lui donner une place

Si nous regardons de près la composition de la liste socialiste, Pierre Commandeur pourrait se retrouver dans les dix premiers de la liste, à une neuvième voire une septième place. Mais rien n’est joué, rien n’est fait. Une chose est sûre, Pierre Commandeur ne restera pas les bras croisés. Il veut être et il sera candidat. D’autant que ses nouveaux amis socialistes semblent vouloir lui donner une place. Une récompense aussi pour avoir rejoint le groupe d’opposition PS au conseil municipal de Tours, « Tours 2020 ». Une affaire à suivre donc.

Print Friendly, PDF & Email