Culture

Plessis-Lès-Tours : berceau de la Renaissance en Val de Loire

En cette année 2019, la région Centre-Val de Loire a décidé de célebrer le 500e anniversaire de la Renaissance sur son territoire, à travers un programme culturel, historique et touristique complet et dense, présent dans toute la Région. Une année de festivités qui met en avant notamment les plus grands sites patrimoniaux comme Chambord ou Amboise, vers qui tous les regards se tournent.

La date choisie pour célébrer cette période historique est 1519, année correspondant à la mort de Léonard de Vinci à Amboise ou encore celle du début de la construction du Château de Chambord. Pourtant le début de la Renaissance dans la région peut se remonter plusieurs années en arrière. On pourrait remonter ainsi jusqu’à Louis XI, le roi qui avait fait de Tours la capitale du Royaume de France. Ce dernier s’était établi en effet à la fin du XVe siècle au domaine du Plessis-lez-Tours, actuellement sur la commune de La Riche.

Si ce château, berceau de la Renaissance donc, est longtemps tombé dans l’oubli et peu reconnu à sa juste mesure (ayant même failli être vendu il y a 3 ans par la ville de Tours), il reste une trace importante de cette période. C’est ici en effet que plusieurs événements majeurs se sont déroulés comme Les Etats Généraux de 1506 qui refusèrent le traité de Blois. Des Etats Généraux pendant lesquels les fiançailles entre Claude France, fille du Roi Louis XII et le duc François de Valois furent actés, de quoi permettre quelques années plus tard à ce dernier de devenir roi de France sous le nom de François 1er.

Relire également L’intérêt patrimonial et historique du château du Plessis

Un week-end d’ouverture sur le thème de la Renaissance

Et c’est pour mettre en avant ce prologue à la Renaissance en Val de Loire que les membres du Plessis-Théâtre organisent ce week-end dans le cadre du 500e anniversaire, l’événement du « Coucher au lever ». Pendant deux jours José-Manuel Cano Lopez et toute l’équipe du Plessis ont concocté un mélange d’animations, spectacles et découvertes. Artistique d’abord avec plusieurs expositions à voir samedi (à partir de 18h) comme celle du photographe Philippe Lucchese « Léonard et la Renaissance au féminin » qui sera enrichie de trois nouvelles œuvres. Ce week-end d’ouverture se voulant comme un moment social et humaniste, le Plessis a également convié des patients de l’hôpital psychatrique La Chevalerie à présenter une exposition de 7 grands tableaux en bois autour du thème de l’homme sur la Lune, comme un écho au 50e anniversaire de la mission Appolo 11 mais aussi aux rêves du génie Léonard de Vinci…

Autre expo, celle du photographe Paul Prunier qui proposera 4 grands formats autour des paysages ligériens qui ont séduit Louis XI. Enfin des étudiants de l’ETIC, école d’art et design de Blois proposeront 8 œuvres grand format dessinant un parcours dans le parc du château.

Le château, son parc et ses différents secrets seront au cœur de ce week-end. Samedi soir à 22h, c’est une balade à Montils-Lez-Tours, le premier nom du Plessis qui sera proposée. Une balade sous forme de mystérieuse promenade dans tout le domaine du château qui sera juste éclairé à la bougie. Un parcours théâtral, historique et ludique nous promet-on, qui fera revivre les fantômes du lieu, qu’ils soient de la Renaissance ou des personnages des différentes pièces de théâtre jouées ces deux dernières décennies au Plessis. (Tarifs balade : 10 euros par adulte, 5 euros pour les moins de 18 ans).

Dimanche sera sur le thème de la « partie de plaisir » avec un pique-nique, des dégustations, conférences historiques, des jeux ou encore de la musique avec DJ Squirrel. De quoi profiter du beau parc du domaine du Plessis.

Print Friendly, PDF & Email