• CDNT
  • CDNT

Le Temps Machine joue l’ouverture pour la rentrée

Salon Hifi - Leclerc Amboise
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Depuis plusieurs mois et l’arrivée d’une nouvelle équipe à sa tête, le Temps Machine fait petit à petit sa mue. Si Sébastien Chevrier son nouveau directeur et Xavier Selva, le nouveau président de l’association délégataire Travaux Publics n’ont jamais renié le travail effectué depuis 5 ans par les pionniers de la salle, à commencer par son désormais ex-programmateur Rubin Steiner, le nouveau binôme fort de la salle jocondienne n’a depuis sa prise de fonction cessait de répéter à qui tendait l’oreille leur volonté de s’ouvrir vers de plus larges publics et d’opérer des changements dans la programmation de la salle. Des propos qui faisaient échos aux critiques passées et qui se traduisent aujourd’hui dans les faits par la pré-programmation de rentrée dévoilée il y a quelques jours.

Avec la volonté de mettre en place un programme « qui présente un mix d’artistes émergents et de formations fédératrices, françaises et étrangères », la programmation de l’automne affirme cette volonté de renouveau. La salle jocondienne accueillera ainsi d’ici la fin d’année Jeanne Added, Hyphen Hyphen, St Lô, Lofofora, Serge Teyssot-Gay (ex-guitariste de Noir Désir), parmi d’autres. En décortiquant un peu les noms annoncés on remarque sans mal la recherche d’un éclectisme large avec du rap, du jazz-rock, de la pop, de l’électro, ou encore du blues africain et du punk. La scène locale n’est évidemment pas en reste avec les soirées TACKT (T’habites à combien de kilomètres de Tours) qui sont maintenues.

Le Temps Machine sera ouvert et populaire clame le communiqué de presse. Une ouverture qui va jusqu’au bâtiment qui le sera lors des Journées Européennes du Patrimoine qui feront office de lancement de la saison les 19 et 20 septembre prochains. Pour marquer ce renouveau, une nouvelle identité visuelle a également été conçue, sous forme de cube comme pour mieux affirmer les multiples facettes que souhaitent donner au Temps Machine l’équipe de Travaux Publics.

Le Temps Machine

Derrière ces évolutions, se cachent évidemment et également un autre enjeu de taille : celui de la nouvelle DSP (Délégation de Service Public) dont les résultats devraient tomber en septembre. Avec cette pré-programmation et les discours d’ouverture menés, l’équipe de Travaux Publics espère faire pencher la balance de son côté. Rappelons que face à elle, deux autres dossiers portés par Béton Productions et l’ASSO (Terres du Son) sont également en compétition pour obtenir la DSP de la salle.

Un degré en plus :

Toute la programmation de rentrée sur le site du Temps Machine.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !