Culture

Le Temps Machine fête ses 5 ans.

Grosse fiesta en prévision ce samedi du côté du Temps Machine. La salles des musiques actuelles de l’agglomération célèbre  ses 5 ans avec un programme organisé en 5 temps forts et 15 heures de musique au total.

Lire également notre article « Le Temps Machine : des évolutions sans révolution ».

En 5 ans, la salle bâtie à Joué-lès-Tours a connu déjà plusieurs vies et des moments intenses. L’anniversaire prévu ce samedi sera l’occasion d’allier ce passé avec l’avenir. Un clin d’oeil au passé qui sera le fil conducteur de cette journée. “L’idée était de convier ceux qui ont une histoire avec le lieu” explique Sébastien Chevrier le directeur de la salle. A noter ainsi les présences de Gablé qui avait inauguré la salle il y a 5 ans, mais aussi celle de Drame, le groupe des anciens du Temps Machine, Olivier Claveau, Sandrine Guillot ou encore Rubin Steiner. Autre clin d’oeil, la présence de Boogers et sa Ghetto Blaster Party dont la mise au point a été portée par les trois salles de la région Centre (L’Astrolabe, Le Chatodo et le Temps Machine).

Un Boogers qui ouvrira le bal de cette journée avec une déambulation qui partira de la place du Grand Marché à Tours pour rejoindre Joué-lès-Tours en tramway. Pour ces 5 ans, les organisateurs ont en effet voulu marquer le coup avec des moments hors les murs : concert de Gablé au Bar des Amis à Joué-lès-Tours, concert chez l’habitant à Savonnières. Le reste de la journée ce sera différents temps et un Temps Machine réinventé et redécoré pour l’occasion : le centre de ressources deviendra ainsi un espace jeux rétro-futur avec d’un côté des bornes arcades version années 80 et de l’autre des jeux tendance 3.0. Le vestiaire lui sera squatté par la Compagnie Le Muscle pour un DJ set Chill Love Music à l’érotisme garanti, pendant que dans La Grande Salle, le top du top 50 sera revisité par une équipe de DJ survoltés et que du côté du Club, transformé en Macumba Club, l’ambiance sera plus tropicale avec les non-moins excellents DJ Coco et DJ Koko.

Que dire d’autres sur cette soirée sans tout dévoiler ? Qu’il faudra arriver de bonne heure pour profiter du village extérieur l’après-midi et de l’ouverture des studios de répétition qui seront nommés officiellement pour l’occasion. Et comme tout est prévu, stands de restauration avec des producteurs locaux et espaces d’hydratation seront présents également. De quoi tenir ces 15 heures de fête !

Crédits photos : Laurent Geneix pour 37°

Print Friendly, PDF & Email