• Tours Métropole
  • CDNT
  • Tours Métropole
  • CDNT

Le clip de la semaine : Automne d’Ephèbe

Salon Hifi - Leclerc Amboise
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Chaque vendredi nous plongeons nos mains de gourmands dans l’inépuisable réserve de groupes tourangeaux talentueux et nous en extirpons un clip rien que pour vous. Cette semaine découvrez « Automne » d’Ephèbe.

https://www.youtube.com/watch?v=4GvJpGjixA4

Un homme marche dans la nuit, suivi de près par une caméra épaule, puis rentre dans son antre, un cabaret… Voilà pour le pitch du clip « Automne » d’Ephèbe. Un clip produit par Poncho Production dans différents lieux tourangeaux que les regards avertis reconnaîtront. Dans « Automne », Ephèbe, alias Axel Nadeau, ancien membre des Peter Pitches, porte le regard sur un artiste de cabaret transformiste que l’on suit comme si c’était nous. Cet éphèbe c’est donc Axel Nadeau mais aussi chacun de nous, c’est en tout cas ce que souhaite transmettre la volonté artistique de ce clip tant la réalisation s’est appliquée à nous rendre proches de ce personnage, avec un suivi épaule très proche lors de la marche nocturne d’ouverture puis par le jeu visuel du miroir devant lequel le personnage entame sa transformation. Un clip sur la transformation homme / femme donc et sur la représentation de soi qui vient accompagner une musique synthétisée « so eighties » et totalement dance-floor, version reine de la nuit donc. « So hype et so sexy » in fine.

Zoom sur le projet Ephèbe

Axel Nadeau dévoile enfin son projet solo qu’il mûrit depuis 3 ans.

On avait laissé le jeune Tourangeau au sein de la formation Peter Pitches qu’il a quittée il y a quelques semaines, nous le retrouvons dans un style inattendu avec Ephèbe.

« Au départ le projet était beaucoup plus rock et je chantais en anglais. Finalement le projet a évolué au fur à mesure : je suis passé au français et j’ai glissé sur une base musicale de synthés » raconte Axel avant de poursuivre : « Ephèbe c’est vraiment mon projet solo, dans lequel j’ai mis toute mon énergie ». Un projet solo pour lequel il s’est néanmoins bien entouré. Autour d’Ephèbe gravite en effet une partie de la fine fleur tourangelle. Axel est ainsi accompagné d’Etienne Faguet à la batterie (qui joue également dans Toukan Toukan) et de Joseph Melrin aux synthés (ex-Caïman Philippines). Un trio qui sera entouré sur scène par Sébastien Garcia comme ingé son ou encore Coline Burlot comme ingé light. Une équipe déjà conséquente pour un projet tout neuf dont seul ce clip est sorti. « J’avais envie de sortir un produit fini, de pouvoir tout de suite être prêt sur scène, je ne voulais pas que les gens prennent ça comme un projet non abouti. J’ai pensé les concerts comme des shows avec un gros travail scénique englobant un décor, un show-light très calibré et une scénographie ».

Des concerts qui risquent de sentir bon l’ambiance dance-floor à en croire ce premier morceau de l’EP « L’Amour propre » qui sortira en octobre prochain. « J’aime bien les tubes des années 80, c’est un style que l’on retrouvera comme fil conducteur sur l’EP, même si certaines chansons seront moins marquées qu’Automne ». Avec un nom comme Ephèbe et un premier clip jouant sur les codes du genre, Axel Nadeau sort un projet avec un message qui apparaît marqué : « Je vais beaucoup jouer avec les codes du genre, mais Il n’y a pas de volonté de message, c’est juste qu’au final on s’en fout de tout ça. Dans l’EP certaines chansons seront très naïves, d’autres très hétéro-centrées, d’autres homo-centrées. Dans Automne c’est plutôt la représentation de soi qui est au centre de la chanson ».

Pour en découvrir plus sur Ephèbe, Axel Nadeau organisera un concert de sortie de résidence jeudi prochain à la salle Phoenix Events en compagnie de Plage 84. Et pour la suite, si Axel ne démarche pas encore de dates dans le coin, il envisage une tournée dans les bars aux Etats-Unis cet été : « j’aime bien l’idée d’aller confronter ce projet à un public avec une autre culture pour lequel je serai un complet inconnu ». Une tournée pensée comme un roadtrip à travers une partie du pays, avant un retour en France à la rentrée et le véritable départ d’Ephèbe.

Crédit photo : Ephèbe

 Un degré en plus :

>Ephèbe en concert jeudi 18 février à Phoenix Events. Toutes les informations ici

> La page Facebook d’Ephèbe

 

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !