Culture

Festival Aucard de Tours 2016 : les premiers noms dévoilés

Certains l’attendaient avec impatience, Radio Béton a dévoilé ce matin les premiers noms de la programmation du prochain festival Aucard de Tours qui se déroulera du 31 mai au 04 juin. On a été voir Enzo Pétillault, le programmateur pour qu’il nous explique ce qu’on va retrouver sur la plaine de la Gloriette cette année.

Cette année ce seront 32 concerts qui se dérouleront au long des cinq jours du festival Aucard. La moitié de la prog’ a été dévoilée ce matin tandis que l’autre partie le sera fin mars.

12360070_463545740497857_2867772274859179357_n

Qu’est-ce qu’on retrouve alors dans cette première partie de programmation 2016 ?

« Pas question de changer les bonnes recettes et cette année la programmation a gardé l’idée d’aller chercher des projets neufs, du moins jamais vus sur Tours, et de l’autre côté des esthétiques rock qui sont le terreau historique de Radio Béton » prévient Enzo. Pour le reste, si on ne retrouve pas de têtes d’affiches comme pouvaient l’être The Shoes l’an passé, Enzo a concocté une programmation où la diversité est une nouvelle fois mise en avant. Diversité musicale et diversité géographique : « On a des groupes qui viennent de partout, je crois qu’on n’a jamais eu autant de nationalités ». Une programmation pas évidente en revanche en raison d’une forte concurrence de festivals en Europe, le premier week-end de juin.

  • Les Sheriff : (Punk-Rock)

Le mot d’Enzo : « Ils étaient présents à l’île Aucard en 1987 je crois. Cela fait deux ou trois ans que j’essaye de les faire venir, mais ils ne jouent que très peu. Cette année ils ont accepté, c’est cool. C’est un peu le groupe symbole de l’esprit originel de Béton ».

  • Alpha Wann : (Hip Hop)

Le mot d’Enzo : « Autre style, Alpha Wann est un rappeur qui a fait ses armes dans le groupe 1995 (dans lequel évoluait Nefkeu également) avant de tourner désormais en solo. C’est un rap qui plaît clairement aux jeunes. C’est un rap au tempo généralement assez lent et un flow posé mais très punchline ».

  • Suuns : (rock-psyché)

Le mot d’Enzo : « C’est un rock vraiment psyché qui envoie sur scène. C’est vraiment énergique ».

  • The Mystery Light : (Rock)

Le mot d’Enzo : « C’est un véritable coup de cœur. Ce sont des jeunes d’à peine 20 ans qui nous viennent de New-York. Ils ont récemment signé chez le label soul Daptone Records. Le mélange donne vraiment un truc puissant avec un côté rétro ».

  • Kadebostany : (Pop)

Le mot d’Enzo : « C’est une musique très pop, mais sur scène il y a un vrai show. Ils sont 13 sur la route et viennent avec un décor, cela va être un beau spectacle ».

  • Hyppocampe Fou : (Rap)

Le mot d’Enzo : « Mix de hip hop et de chanson française, Hyppocampe Fou revient cette année avec un nouvel album Célèste ».

  • Rod Taylor and The Positive Roots Band : (Reggae)

Le mot d’Enzo : « C’est un vieux ponte du reggae que l’on ne présente plus. Il vient avec The Positive Roots Band qui est un groupe qui a l’habitude de l’accompagner sur scène. Ce n’est pas qu’un assemblage de musiciens studios pour le coup ».

  • Zombie Zombie : (Techno / Krautrock)

Le mot d’Enzo : « Le groupe d’Etienne Jaumet. C’est un groupe techno, krautrock. Ils ont été mis en avant par le magazine Vice qui les ont catalogué comme l’un des meilleurs groupes français. Ils sont déjà passés par le Temps Machine il y a deux ou trois ans ».

  • Carpenter Brut : (Electro-rock)

Le mot d’Enzo : « Un groupe qui vient d’Angers et qui fait de l’électro ultra-rock. C’est un peu un style à la Justice. Il y a des ambiances très sombres également dans leur univers ».

  • Go!Zilla : (rock)

Le mot d’Enzo : « Un groupe de rock italien qui chante en anglais. On est sur du rock-garage. Ils sont numéro 1 du top 50 de la dernière playlist Béton ».

  • Grauss Boutique : (Rock)

NDLR : On n’a pas demandé à Enzo de nous les présenter, on vous renvoie à nos précédents articles sur eux.

  • Francky Goes to Pointe à Pitre : (Noise-zouk)

NDLR : Deuxième groupe « local » annoncé, les Francky Goes to Pointe à Pitre et leur noise-zouk aux sonorités tropicales. Ca va danser sous le chap’.

  • Debout sur le Zinc : (chanson)

Le mot d’Enzo : « Pour les amoureux de la chanson. Ils sont passés en 2006 et ils voulaient revenir. C’est l’un des groupes phares de chanson française ces vingt dernières années, un peu comme les Ogres de Barback ou La Rue Kétanou »

  • A noter également deux cartes blanches cette année : Une à la Fracama et une autre à l’association punk-rock Goat Cheese qui fête cette année ses 5 ans (et dont nous aurons l’occasion de vous reparler prochainement).
  • Le Dub Corner Afternoon sera également de retour avec cette fois la présence du Bahle Bacce Crew en format sound system et qui ont invité Marina P (Dub).
  • Enfin le spectacle jeune public du mercredi après-midi sera également résolument rock avec Wackids qui aura la tâche d’enflammer la horde d’enfants présente.

>  Toutes les infos complètes à retrouver sur le site du festival

Print Friendly, PDF & Email