Culture

Faune Sonore, météo au beau fixe pour la troisième édition

Après une deuxième édition chaotique en raison d’orages, Faune Sonore revient pour la troisième année le 18 juillet prochain et retrouve son lieu de prédilection, le théâtre de verdure de Saint-Etienne de Chigny. Une édition, une nouvelle fois portée par une équipe de jeunes vingtenaires (ils sont une petite dizaine à bosser sur le festival à l’année et soixante bénévoles le jour J) plus motivés que jamais. Pour l’occasion nous avons interviewé Axel Nadeau, le programmateur du festival.

37° : Bonjour Axel, avant de parler de cette troisième édition de Faune Sonore, revenons rapidement sur ce qui s’est passé l’an dernier, quel bilan en fais-tu un an après ?

Axel : L’an dernier on a réussi à faire quelque chose quand même, on a fait jouer trois groupes Chill Bump, Sapiens Sapiens et Boys in Lilies dans les locaux d’Easysound à Saint-Pierre des Corps. Il y avait du monde, avec 350 personnes. Même si ce n’était pas ce qu’on voulait depuis des mois, c’était un succès de réorganiser tout cela en une après-midi. En plus on a vu que le public nous suivait bien. C’était une expérience encourageante même si ce n’est pas ce qu’on voulait au départ.

37° : Est-ce que cela vous a mis dans le rouge financièrement ?

Axel : On a perdu toute l’avance qu’on avait fait la première année, qui avait été une réussite au delà de nos espérances, mais cela ne nous a pas mis dans le rouge.

37° : Donc cette année retour au théâtre de verdure de Saint-Etienne de Chigny, un cadre magnifique. Comment vous est venue l’idée de vous y installer ?

Axel : Parmi les organisateurs, nous sommes tous potes de lycée et le président de l’association habite cette commune. Il nous a parlé de ce lieu et cela a plu à tout le monde. Ce lieu est merveilleux, avec ce grand amphithéâtre derrière un bois et une plaine au dessus. Ces différents espaces nous permettent de couper le festival en plusieurs parties.

Justement Faune Sonore ce n’est pas seulement de la musique, il y a également d’autres activités présentes.

Axel : En effet, quand on a créé le festival on voulait une approche transversale des arts, on ne voulait pas juste des concerts. On propose également des expositions, des animations pour les enfants, des conférences avec ceux qui ont participé au Tedx Tours.

37° : C’est un festival gratuit également…

Axel : Le principe de base c’était d’avoir une programmation locale. On voulait que le public se rende compte de la richesse de la scène tourangelle. Pour que cela marche, on voulait que ce soit gratuit, parce qu’on est dans démarche de culture pour tous, de curiosité. En fait on veut que le public vienne pour passer un bon moment et se laisse surprendre par des découvertes.

37° : Comment tu construis ta programmation justement ?

Axel : On essaye également d’avoir une programmation qui soit la plus éclectique possible pour élargir à un maximum de public avec comme première idée d’avoir une programmation entièrement locale. Je fais très attention à ce qui se passe sur la scène tourangelle, je regarde les nouveaux projets, ceux qui marchent bien, etc… Je commence à démarcher les groupes vers novembre-décembre et après je construis la programmation pour que ça tienne la route tout au long de la journée en essayant d’avoir des choses plus poétiques dans la journée et des groupes qui envoient un peu plus en soirée. J’essaye aussi d’avoir des groupes qui commencent juste comme Toukan Toukan avec Laure de Boys in Lilies et dont ce sera seulement le deuxième concert mais aussi des groupes qui ont déjà de l’expérience comme The Noisy Freaks par exemple.

37° : La météo, c’est une cause de grand stress cette année ?

Axel : On espère que cela se passera bien. Par rapport à l’an dernier, on a anticipé un truc au cas où, mais c’est pas génial. C’est une solution de repli de dernier moment. On a surtout travaillé à avoir des structures plus solides, mieux résistantes au vent notamment. S’il n’y a pas d’orages, cela devrait bien se passer.

37° : Pour finir, tu as un conseil à donner aux festivaliers ?

Axel : De venir de bonne heure, parce que la jauge devrait se remplir rapidement.


La programmation 2015 :

JANSKI Beeeats  / The Noisy Freaks / Atili Bandalero / Ropoporose / Martine On The Beach / Caïman Philippines / Roller79 /Toukan Toukan / Jean-Sébastien is Back / The Moonfingers

11406211_367998073396581_2760109732866617799_o

Print Friendly, PDF & Email