[tnrnews]

Entre coupe d’Europe et championnat, le TVB à l’assaut du mois de mars

Facebook
Twitter
Email

Depuis jeudi dernier, le téléphone du TVB sonne plus qu’à l’accoutumée. Au lendemain d’un nouvel exploit du TVB en coupe d’Europe face à Belchatow qualifiant le club pour la finale de la Coupe CEV, les supporters TVBistes ont encore la tête dans les étoiles et ne pensent qu’à la finale retour contre Monza le 23 mars à Grenon (match aller en Italie le 16 mars). La billetterie n’ouvrira pourtant que le 12 mars (sur le site du club), mais les supporters ne veulent pas rater le coche. Il faut dire qu’une finale européenne, la 4e au total, la 2e en CEV (la 2e coupe d’Europe) après celle remportée en 2017 face à Trentino, une équipe italienne déjà, est loin d’être une banalité sportive. C’est au contraire suffisamment rare et exceptionnel pour être salué et accompagné comme il se doit.

Ce public, toute l’équipe tourangelle et le staff l’ont d’ailleurs largement remercié après la victoire en demi-finale européenne. « La magie de Grenon a opéré » témoignait ainsi Pascal Foussard : « On a retrouvé contre Belchatow les grosses ambiances qui ont fait la réputation de la salle ». Le directeur du TVB affichait la satisfaction du travail accompli, d’autant plus que cette qualification intervient après un tableau pas facile avec Modène l’un des grands favoris, battu en 8e de finale, mais aussi un début de saison compliqué qui avait commencé par une polémique sur le naming envisagé, et des blessures fragilisant l’effectif. « Après tout ce qu’on a vécu en début d’année, on ne peut que saluer l’état d’esprit de l’équipe. On a un vrai collectif sain qui s’est construit dans la difficulté et qui se bat sur ses valeurs et avec les valeurs du club ».

Avant la finale, s’assurer de la première place en championnat

Pour autant, pas question pour Pascal Foussard de trop s’attarder sur le dernier exploit réalisé sur le terrain. Le haut niveau est fait ainsi, chaque victoire aussi prestigieuse qui soit, doit être remisée au placard le temps que la saison se poursuive. Dès samedi, les joueurs de Marcelo Fronckowiak étaient ainsi sur la Côte d’Azur pour affronter Cannes en championnat. De quoi faire tourner l’effectif et s’assurer de 3 points précieux au championnat qui rapprochent le TVB de la première place en saison régulière. « Nous avons cette première place à valider car elle offre une place européenne mais aussi car elle est primordiale pour les play-offs en donnant l’avantage du terrain jusqu’au bout et on sait plus que quiconque l’importance que cela a ».

Avant de se plonger dans la dernière échéance européenne de la saison, le TVB se concentre donc sur le championnat avec 3 matchs en retard à jouer dont deux à des dates encore inconnues. Une seule victoire dès ce soir à Nice suffirait à valider la première place. « Ce qui me fait peur c’est l’enchaînement des matchs » analyse encore Pascal Foussard, « notre façon de jouer est très exigeante pour les corps et il ne faudrait pas que l’on perde un joueur, d’autant que si Monza paraît moins prestigieux que Modène ou Belchatow, cela reste une équipe habituée à performer en championnat italien et ce ne sera pas simple ».

Une finale qui est en tout cas attendue par le public tourangeau. Déjà pour la demi-finale, Grenon avait fait le plein, et la jauge de 3200 places avait engendré des frustrations avec une partie du public n’ayant pu avoir de place. Pour la finale, il en sera de même, de quoi regretter de ne pas avoir une salle plus grande en Touraine pour ce genre d’événements. Un signe en tout cas de l’engouement constant et régulier des Tourangeaux pour leur équipe de volley.  

Facebook
Twitter
Email
Agenda

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Agenda
Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !