Sport

Une belle fête du rugby au stade Tonnellé

Pour l’US Tours, le derby de ce week-end contre Chinon était l’occasion de consolider sa place en haut du classement du championnat de Fédérale 3. Ce match particulier était aussi l’occasion de poursuivre l’opération séduction entamée depuis le début de saison.

Photours-LD-14

Dans cette poule de Fédérale 3, le derby entre les deux clubs d’Indre-et-Loire était forcément un moment particulier dans la saison. Pour l’US Tours ce derby était aussi l’occasion de montrer le dynamisme du club, en plein renouveau en cette année. L’US Tours en a d’ailleurs profité pour organiser une journée particulière avec repas entre supporters des deux équipes, animations, invitation d’élus et de partenaires…

D’un point de vue sportif, ce renouveau, les joueurs de l’équipe première le montrent chaque week-end sur le terrain. Avec une équipe rajeunie et repartie en Fédérale 3, suite à la relégation administrative de l’an passée, l’US Tours repartait cette saison  avec l’ambition de figurer le plus haut possible, tout en sachant que les finances seraient certainement un frein à une éventuelle montée. Et la première partie de la saison fut à la hauteur du niveau envisagé puisque l’US Tours figure dans le haut du classement de cette Fédérale 3, avec une seule défaite à La Baule, intervenue le week-end dernier. Un renouveau sportif que le club entend consolider en travaillant sur les autres domaines  : secteur jeunes mais aussi une communication travaillée pour attirer du public. Et l’opération séduction est en passe d’être réussie à voir les tribunes du vieux stade Tonnellé, se garnir à chaque match.

Ce dimanche, elles étaient d’ailleurs très bien remplies pour cette fête du rugby tourangeau et chinonais. Sur le terrain, les Tourangeaux l’ont emporté logiquement, faisant honneur à leur statut de favori. Mais au-delà du résultat, on retiendra surtout de ce dimanche, la convivialité de cette journée et la réussite pour les deux clubs avec un public de connaisseurs et une ambiance chaleureuse dans les tribunes ou sur le terrain comme en témoigne, le chant entonné par les deux équipes à la fin du match. L’ovalie a encore de belles heures devant elle à Tonnellé.

Le reportage photos de Laurent Depeigne :

Photours-LD-9

Photours-LD-8

Photours-LD-13

Photours-LD-12

Photours-LD-22

Photours-LD-23

Photours-LD-21

Photours-LD-16

Photours-LD-26

Photours-LD-15

Photours-LD-18

Photours-LD-10

Photours-LD-20

Photours-LD-29

   crédits photos : Laurent Depeigne pour 37°

Print Friendly, PDF & Email