Pionniers de Touraine : Une montée en élite et une belle dynamique

Facebook
Twitter
Email

C’était un match de gala ce week-end sur le terrain du stade Tonnellé à Tours. Si le ballon était ovale, pour une fois, le rugby n’y était pas roi mais avait laissé la place à son cousin éloigné, le football américain, pour la finale de championnat de deuxième division nationale opposant Les Pionniers de Touraine aux Dauphins de Nice.

Assurés avant le match de monter dans l’élite nationale, les Pionniers de Touraine avaient envie de célébrer leur belle saison par un grand moment pour cette finale. L’équipe de football US de Tours avait donc décidé de délocaliser cette finale. En lieu et place de son stade habituel de la Chambrerie, c’est donc au stade Tonnellé, pouvant accueillir plus de public, que la finale s’est tenue.

Une opération réussie, avec un stade Tonnellé bien rempli et avec à la clé une belle victoire 29 à 15 qui permet aux Tourangeaux de recevoir le casque d’or récompensant le champion de deuxième division. Les Pionniers de Touraine feront donc leur retour dans l’élite la saison prochaine. Une belle récompense pour le club qui fête ses 35 ans en 2022. Une belle visibilité également pour ce sport connu principalement par le Superbowl et la NFL (le championnat américain) qui attirent chaque année les regards d’amateurs, mais qui reste en revanche une pratique confidentielle en France et en Europe.

Il faut dire que ce sport américain par essence n’a pas une longue histoire dans l’hexagone. Né au début des années 80 suite à la création d’une ligue et d’un championnat nationaux, le football américain regroupe aujourd’hui plus de 20 000 licenciés en France. En Touraine, ce sport est mis en avant par le club des Pionniers. Un club qui porte bien son nom puisque créé en 1987, aux prémices de ce sport dans l’hexagone. Club historique, les Pionniers de Touraine ont déjà une longue histoire derrière eux. Un temps dans l’élite au début des années 90, les Pionniers de Touraine ont depuis soufflé le chaud et le froid avec plusieurs saisons blanches, sans engagement en championnat national, mais aussi des difficultés structurelles, avant de connaître un rebond depuis le milieu des années 2000. Aujourd’hui le club va bien avec 580 adhérents dont 30% de féminines, une équipe première qui a retrouvé des couleurs et un secteur formation en plein développement.

Nul doute que la saison prochaine en élite permettra de confirmer cette belle dynamique.

Facebook
Twitter
Email
Agenda

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Agenda
Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !