• Vitiloire
  • Vitiloire

Le TVB devra s’en relever

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

La frustration et le sentiment d’une histoire inachevée doit être forte ce matin dans la tête des joueurs du Tours Volley Ball. Le magnifique parcours européen s’est en effet terminé sur cette finale perdue face à Monza et un sentiment, malgré tout le mérite et la qualité de l’équipe italienne, que les Tourangeaux ont pour la première fois de la saison été en dessous de leurs standards habituels.

Bien sûr, une fois la déception passée et d’autant plus si le TVB réussit à aller chercher le titre national en fin de saison, il restera la fierté de ce parcours européen. Arriver en finale n’était pas prévu au départ, battre Modène et Belchatow la même année restera un exploit majeur et cette coupe de la CEV 2022 sera à ranger comme un beau chapitre de la glorieuse histoire du TVB.

Oui mais à chaud, la déception est bel et bien présente. D’abord car après ce beau parcours le titre paraissait clairement envisageable, d’autant plus face à Monza, équipe de milieu de tableau italien qualifiée au dépend de l’ogre Kazan suite à la disqualification des clubs russes. Ensuite, car pour la première fois de la saison le TVB a paru émoussé sur cette finale, rattrapé par l’enjeu et sans solutions, là où la force de ce groupe avait été jusque-là de réussir collectivement à se sortir des situations compliquées pour mettre le doute sur l’adversaire.

Or sur cette finale c’est exactement l’inverse qui s’est passé. A l’aller comme au retour, les Tourangeaux ont pourtant bien débuté leur match, menant à chaque fois dans les premiers sets, avant de voir la machine se gripper. A l’inverse Monza avait quelque-chose de « TVBiste », ne doutant jamais même quand ils furent menés 14-10 dans le 1er set ce mercredi encore. Comme à l’aller, avec patience et en appliquant à la lettre leur schéma de jeu, les Italiens sont revenus puis ont enfoncé leur adversaire. Ne succombant pas à la pression de la finale ni à celle d’une salle Grenon pourtant surchauffée, Monza remportait ce premier set 26-24. Un coup dur sur la tête des Tourangeaux qui prenaient l’eau en début de deuxième set (1-4). Le TVB se reprenait et repassait en tête même dans ce 2e set (9-6). Un sursaut, avant que le scénario de cette finale se répète, avec une équipe de Monza qui vendait chèrement sa peau et faisait le break (15-19). Du côté tourangeau, les têtes étaient déjà baissées et l’issue de cette finale ne pouvait plus échapper aux visiteurs (18-25). A 2-0, Monza célébrait sa coupe d’Europe, méritée, la domination italienne étant incontestable sur l’ensemble. Le 3e set remporté une nouvelle fois par Monza (18-25) était anecdotique.

A l’issue du match, la déception était grande du côté du TVB. Il faudra se relever de cette finale perdue rapidement. Dès ce week-end, le club débutera la semaine de coupe de France par un 1/4 de finale à Toulouse. Une compétition qui peut remettre la machine tourangelle en ordre de marche pour les échéances de la fin de saison et l’objectif affiché de ramener un titre à Grenon. Au regard de tout ce qu’a fait et vécu cette équipe depuis le mois d’août dernier, ce ne serait que mérité.    

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Agenda

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Agenda
Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !