La « Nuit des Titans » investit le Vinci

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

« La Nuit des Titans », le gala de boxe pieds-poings organisé par le Boxing Club Lumpini de Tours, revient le 18 mars prochain pour la 12e année. Une édition 2017 particulière puisqu’elle se tiendra au centre des Congrès Vinci à Tours.

DSC_5582Nuit des Titans 2016 (c) Pascal Montagne

Ce vendredi matin, la petite salle d’entraînement du Boxing Club Lumpini de Tours, située au gymnase de la Rotonde est d’un calme limpide, à l’opposé de la chaleur qui peut s’y dégager chaque soir, quand les membres du club investissent les lieux pour s’entraîner. On y retrouve El Hadj Mekedem, ancien boxeur professionnel, multiple champion de France, qui à la fin de sa riche carrière en 2005, a fondé le Boxing Club Lumpini de Tours et s’est lancé avec succès dans la promotion de galas de boxe, à l’instar de la réputée « Nuit des Titans ».

DSC_4010El Hadj Mekedem (c) Pascal Montagne

Une « Nuit des Titans » 2017 qui change de lieu donc. Après onze années au Palais des Sports, le rendez-vous est pris dans la grande salle du Vinci. Un lieu nouveau à appréhender et un nouveau challenge pour El Hadk Mekedem et son équipe. « On repart à zéro, il y a une motivation supplémentaire avec une nouvelle organisation à prévoir ». Nouvelle organisation et nouvelle configuration qui ne manquera pas de susciter la curiosité d’un public devenu fidèle au fil des éditions. Avec un ring placé sur la scène du Vinci, l’impression visuelle sera en effet autre et pour le coup originale. « Cela faisait quelques années qu’on essayait de travailler avec Tours Evénements », confie El Hadj Mekedem qui envisage même, si cette édition est réussie, d’investir le Grand Hall à l’avenir, « ce serait un beau challenge, avec peut-être d’autres objectifs comme un gala de boxe anglaise en collaboration avec les clubs locaux ».

Nouveau lieu, nouvelle configuration mais mêmes ingrédients pour faire de cet événement sportif, devenu majeur à Tours, un véritable spectacle sur le ring mais également en dehors avec une soirée pensée comme un show.

DSC_4021(c) Pascal Montagne

Pour revenir à cette édition 2017, nous le disions les ingrédients de « La Nuit des Titans » seront réunis avec des combats faisant la part belle aux boxeurs du Lumpini ou aux jeunes boxeurs en devenir et des affiches avec des boxeurs réputés internationalement, qu’El Hadj Mekedem réussit à faire venir grâce à son réseau construit au fil des ans et à la bonne réputation qu’il s’est faite. Si cette année Dylan Salvador, jeune français prometteur, a finalement fait faux bond et n’affrontera pas Azize Hlali dans le combat vedette de la soirée, son remplaçant Yodwicha, venu de Thaïlande, n’a rien à lui envier précise Mekedem : « C’est un jeune thaïlandais prometteur, numéro 1 dans sa catégorie et qui a déjà une bonne réputation et bénéficie d’un beau prestige. Cela va nous faire un beau combat France-Thaïlande ». Notons également la présence de Brice Guidon qui fera son retour en Touraine ou chez les féminines, celle d’Hanissa Meksen, « numéro 1 mondiale dans sa catégorie là-aussi et qui fêtera son 100e combat pour l’occasion ». Bref un plateau de qualité qui promet de beaux combats. « On veut améliorer chaque année l’événement que ce soit en terme de prestige ou de qualité, pour les boxeurs mais aussi pour le public » explique El Hadj Mekedem.

Avec le sérieux qui le caractérise, ce dernier sait que « La Nuit des Titans » est une formidable vitrine pour son sport, mais aussi pour son club qui accueille aujourd’hui quelques 200 adhérents : « c’est le club qui a fait ce que « La Nuit des Titans » est ce qu’elle est , et aujourd’hui les deux se nourrissent » conclue-t-il.

Un degré en plus :

> Informations utiles sur la page Facebook de « La Nuit des Titans »

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Filbleu