Tours : fin de la gratuité dans les cantines scolaires

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

A partir de la rentrée de septembre 2015, la gratuité des cantines scolaires de la ville de Tours pour les familles démunies va disparaitre. Jusqu’à présent cette mesure d’aide gérée par le CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) était versée aux familles qui en faisait la demande, en fonction des revenus. Une aide qui était cette année délivrée pour 1061 enfants scolarisés à Tours.

Cette aide sera maintenant plafonnée à hauteur de 80% des prix des repas indique Marion Nicolay-Cabanne, conseillère municipale de la majorité et vice-présidente du CCAS. « Cela représentera une somme maximale de 8 euros par mois pour un enfant qui mange tous les jours à la cantine, soit 62 centimes par repas » précise l’élue.

Une décision en partie liée aux difficultés budgétaires municipales ? « En partie oui, mais pas seulement. Son coût augmente de 50 000 euros par an depuis 4 années, mais cela ne va pas faire des très grosses économies non plus ». L’élue avance alors d’autres raisons : « Les familles qui ne pourront pas s’acquitter de cette somme, nous les inviterons à se rapprocher des travailleurs sociaux afin de leur permettre d’avoir un suivi de leur situation et une aide globale, ce que le CCAS ne peut pas faire puisque ce n’est pas sa mission ». Pour Madame Nicolay-Cabanne, cette mesure est ainsi surtout motivée par cette nécessité pour certaines familles d’être aidées. « Pour certaines familles, la gratuité des cantines ne permet pas de comprendre ni de réfléchir aux déséquilibres qu’il peut y avoir dans le budget familial ».

Par ailleurs, l’élue précise qu’en contrepartie le seuil d’accession au demi tarif va être modifié : « Jusqu’à présent pour être éligible, les revenus ne devaient pas dépasser 12,5% de plus qu’un RSA. A partir de la rentrée de Septembre ce plafond passera à plus 15 % du RSA. Sur l’ensemble des changements, plus de familles seront aidées ainsi ».

La gratuité des cantines scolaires comme aide pour les familles les plus démunies avait été mise en place sous Jean Royer qui souhaitait que tous les enfants de la commune puissent manger dans les cantines scolaires.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Filbleu