Société

Tourangeau en vadrouille : Le Sri Lanka vu par Vincent Leroux

Après le Laos, le Brésil et l’Albanie, le photographe tourangeau Vincent Leroux a accepté de partager avec nous son voyage récent au Sri Lanka. A découvrir une nouvelle fois en photos avec en prime sa lecture très personnelle de cette région du Monde. Un régal qui se consomme sans modération.

Il faut l’avouer le Sri Lanka n’était pas la destination prévue en ce mois de mai (oui je suis lent à développer mes photos…) ! La très forte sécheresse a eu raison de mon envie d’aller en Thailande du nord et j’ai ajouté au dernier moment un billet Bangkok-Colombo dans ma besace…

J’avais tout de même dans un coin de ma tête l’envie de découvrir le Sri Lanka du nord depuis sa très récente ouverture aux voyageurs. En effet la guerre civile s’est officiellement arrêtée en 2009 et l’accès au nord du pays sans autorisation du gouvernement date seulement de janvier 2015 !

Après un passage de quelques jours à l’aller et au retour à Bangkok, direction le nord du Sri Lanka pour un voyage épique, plein de couleurs et d’émotions dans une terre encore préservée du tourisme de masse.

1-

Un petit clin d’oeil tout de même à Bangkok avec une photo choisie de façon quasi aléatoire car il faudrait un album entier pour parler de cette immense ville et de ses 1000 facettes. J’aime autant Bangkok que je la déteste, autant bruyante que calme, autant prude qu’impudique et autant attachante que repoussante quelquefois. Cette ville ne peut pas laisser indifférent et je l’aime pour tous ces contrastes, j’y retournerai sûrement !

photo-1

2-

J’aime souvent la première photo d’un endroit où j’arrive et celle-ci est la toute première de la petite ville d’Anuradhapura au centre-nord du Sri Lanka. Arrivé un dimanche directement de Colombo et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il n’y avait pas un chat… mais beaucoup de chiens !

photo-2

3-

Anuradhapura a longtemps été l’ancienne capitale de Ceylan avant d’être partiellement détruite puis ensevelie sous les arbres et la jungle. Aujourd’hui c’est un véritable endroit sacré pour les Sri Lankais, le stupa (monument bouddhiste en l’honneur de Boudha) Ruwanwelisaya, énorme bâtiment blanc visible de loin, est facilement reconnaissable. Ce stupa est l’un des plus grands au monde.

photo-3

4-

L’ancienne ville d’Anuradhapura aujourd’hui est peuplée de bandes de singes… ou de touristes je ne sais pas trop en fait !

photo-4

5-

Le stupa Jethawanaramaya est aussi un des plus grands existant, situé dans un bel écrin de verdure où les oiseaux sont omniprésents. Pour l’anecdote essentielle ce stupa serait constitué de 93 millions de briques….

photo-5

6-

Je ne suis pas un spécialiste du bouddhisme mais bien évidemment il faut respecter des règles assez strictes pour entrer dans chaque temple et mettre un sarong est important afin de couvrir ses jambes. Il faut aussi être pieds nus et avec ce soleil de plomb et le sol brûlant ce n’est pas une mince affaire…

Grâce à la gentillesse et l’accueil fabuleux d’une famille sri lankaise j’ai pu prier et me faire expliquer le sens de quelques prières… une ambiance incroyable de dévotion et de prière dans ces temples. Tout cela parfumé par l’odeur entêtante de l’encens et des bougies.

photo-6

7-

Arrivée à Jaffna, but de ce voyage au Sri Lanka. Jaffna était autrefois la capitale des Tamouls et cette communauté représente toujours aujourd’hui la majorité de la population de la région. Quasiment aucun tourisme ici, je ne croiserai qu’un seul voyageur à Jaffna pendant mon séjour.  Le hasard a fait que j’ai visité le séminaire St Martin, ce bâtiment dans lequel je suis rentré par hasard a été placé sous la patronage de St Martin de Tours en 1874 … Le monde est tout petit je n’arrête pas de le répéter !

photo-7

8-

Jaffna est une ville de pêcheurs, la plupart sont regroupés dans le même quartier. Des maisons faites de béton et de tôles s’alignent le long de l’océan indien, des enfants jouent avec des cerf-volants faits maisons mais très résistants au vent qui souffle fort ici. Des sourires par dizaines, des photos, des moments d’échange et de partage non-stop, impossible de faire 10m sans être arrêté par des familles ou des enfants. Beaucoup de curiosité de ma part mais de leur part aussi, un très beau moment dans ce quartier pauvre mais au combien riche en rencontres.

photo-8

9-

Des temples il y a en a beaucoup à Jaffna et j’avoue qu’après en avoir fait 2 ou 3 je sature… Le temple de Nallur Kandaswamy Kovil déroge à cette règle il faut bien le dire ! Ce temple hindouiste immense est le plus grand de la ville et un des plus importants du pays. L’ambiance y est mystique, irréelle… une grande ferveur émane des croyants, les cérémonies s’enchainent au rythme des chants et tout ceci dans une odeur prenante d’encens. Bien évidemment je dois être torse nu et pieds nus ce qui ne manque pas de faire sourire (avec beaucoup de complicité) beaucoup de pratiquants !

photo-9

10-

Le dimanche à Jaffna c’est course cycliste ! Avec ou sans chaussures sur des vélos rudimentaires et sans vitesses ces courageux cyclistes s’affrontent sous une chaleur torride… respect messieurs !

photo-10

11-

Point Pedro se trouve à l’extrémité nord est de l’île et à environ 30kms de Jaffna sur la péninsule. C’est un village de pêcheurs ( un vrai pas comme dans les guides ) qui a particulièrement souffert lors de la guerre civile mais aussi pendant le terrible tsunami de 2004. Les plages de sable blanc succèdent à des petites baraques de pêcheurs, aujourd’hui tout y est paisible même si la présence militaire sri-lankaise est bien visible (comme partout dans la région). J’espère au fonds de moi que la seule arme que cet enfant tiendra dans sa main ne restera qu’un jouet en plastique…

photo-11

12-

Après un trajet épique en bus puis en bateau ( où vous devez donner vos coordonnées aux militaires pour prévenir votre ambassade car le bateau, parait-il, peut couler… ) j’arrive sur l’île de Nainativu. Cette île possède 2 temples ( hindouiste et bouddhiste) distant de 500m seulement l’un de l’autre. L’île est située seulement à quelques dizaines de kilomètres de l’Inde, sa grande voisine.

photo-12

13-

Les paysages de la péninsule de Jaffna sont composées surtout de lagunes et de grandes plaines et ça j’adore ! Tout y est plat et semble désertique, seules quelques petites cabanes et surtout des milliers d’oiseaux de toutes espèces. Un vrai paradis de nature.

photo-13

14-

Difficile d’aborder Jaffna sans parler de ses ruines. La ville a beaucoup souffert et il en reste encore beaucoup de stigmates. Le contraste entre le sourire affiché des habitants vraiment contents de voir revenir des étrangers et ces ruines est assez frappant, déstabilisant mais on n’oublie pas l’omniprésence de l’armée régulière sri-lankaise dans la ville et en dehors. La paix est là mais… difficile d’en savoir plus tant le sujet est tabou et encore très douloureux.

photo-14

15-

Après un trajet en bus de nuit, arrivée à Trincomalee. Il faut juste savoir que les transports au Sri Lanka sont nombreux mais très, très lents… Et si l’île est petite, les temps de déplacement sont très longs !

Chaque matin les pêcheurs tirent les filets sur la plage de Uppuveli avant que les grosses chaleurs n’arrivent (bon il fait déjà plus de 30°)

photo-15

16-

Trincomalee est une petite ville située au nord-est du Sri Lanka où le tourisme a déjà repris depuis quelques années car cette région n’était pas interdite. On y trouve des plages magnifiques et quelques hôtels et guesthouses. On est loin du tourisme de masse même si le tourisme est présent. Prières possibles sur la plage !

photo-16

17-

En sortant de Trincomalee (vive le scooter !) difficile de trouver des accès à la mer. En effet beaucoup de bases militaires occupent le littoral. Ici la superbe plage de Marble beach qui est en fait située à l’intérieur d’une base militaire. C’est bien la première bois que je rentre dans une base militaire avec plaisir !

photo-17

18-

Rien de mieux avec cette de chaleur que de prendre un bon bain… d’eau chaude ! Un vrai régal que ces sources d’eau chaude de Kanniya, en fin de journée surtout. Cette tradition fut un bon moment de partage aussi avec ce charmant monsieur venant de Colombo pour profiter des vertus de cette eau à 40°.

photo-18

19-

Sur la route du retour arrêt de quelques jours à Ella au centre du pays, région connue pour ses plantations de thé et ses paysages verdoyants. C’est un autre Sri Lanka ici, le tourisme est bien présent et le village malheureusement n’est plus qu’une grande concentration d’hôtels et de guesthouses. Les sourires s’y font plus discrets et les contacts plus artificiels. Cependant, une fois sortis de Ella les paysages sont magnifiques ! De superbes plantations de thé, des montagnes verdoyantes et un spectacle quotidien unique avec la brume descendant chaque soir des montagnes. Pull indispensable, ici les températures chutent !

photo-19

20-

Il est temps de repartir avec un train de nuit pour rejoindre Colombo puis Negombo où se trouve l’aéroport international pour rejoindre Bangkok quelques jours, histoire de repousser le voyage et le retour…

photo-20

Si vous voulez voir l’intégralité des photos n’hésitez pas à consulter ma galerie photo : 

https://www.flickr.com/photos/vincnet37/collections/72157669533593973/

Une autre vadrouille bientôt en ligne, une destination moins lointaine et totalement différente, à suivre…

Print Friendly, PDF & Email