Société

Signes des Temps #93 Résistance végétale sous l’autoroute A10

Le pitch : « Signes des Temps » ce sont des images chassées par notre journaliste Laurent Geneix dans les rues, les bâtiments et les chemins de la Touraine ; des traces laissées par l’Homme pour l’Homme, parfois très claires, parfois très floues, violentes, commerciales et/ou drôles, mais toujours signifiantes – que ce soit grâce à des mots, des dessins ou des symboles – et potentiellement visibles par tous.

20170329_140924

Ceci pourrait être le slogan idéal des Constipés Anonymes, mais jouons plutôt sur le registre lyrique : ce détournement cartésien moussu, mi land-art mi street-art, résiste au temps qui passe autant qu’au temps qu’il fait (et à la pollution du quartier) et fait un pied de nez permanent au tonnerre ambiant (voitures à côté, poids lourds en-dessus, trains derrières).

Contrepoint subtil au Point Zéro auquel il fait face, voici sans doute le Point G de la poésie urbaine tourangelle, situé dans un no man’s land, sous ce beau symbole du Progrès et du règne du Dieu Bagnole : une autoroute en plein cœur de ville, en lieu et place d’un canal, zone de vie un jour massacrée, coupant avec violence la suite logique qui liait Saint-Pierre-des-Corps avec sa grande sœur Tours.

Je pousse, donc je suis. Je résiste donc je suis beau. Je ne tombe pas donc je suis fort. Les services de nettoyage m’ont laissé intact donc ils ne sont pas infaillibles. Je vous donne à lire lorsque vous êtes au feu rouge sur le point de passer sous le pont de chemin de fer qui passe sous l’autoroute, donc je suis super utile pour vous offrir une bouffée d’air avant vos quelques secondes d’apnée sous béton (et vos quelques heures dans une zone commerciale). Je suis de mousse, donc je ne suis pas de marbre. Je suis vert, donc je ne suis pas gris comme ce décor qui m’entoure. Je suis gratuit, donc je n’ai pas de prix.

Un degré en plus

> Retrouvez toute la collection des «Signes des Temps» en cliquant ici.

Print Friendly, PDF & Email