Société

Signes des Temps #84 Police poilue au Marché Heurteloup

Le pitch : « Signes des Temps » ce sont des images chassées par notre journaliste Laurent Geneix dans les rues, les bâtiments et les chemins de la Touraine ; des traces laissées par l’Homme pour l’Homme, parfois très claires, parfois très floues, violentes, commerciales et/ou drôles, mais toujours signifiantes – que ce soit grâce à des mots, des dessins ou des symboles – et potentiellement visibles par tous.

Photo-0439#1

Décidément la grande tendance 2017 «N’oubliez pas que dans Tours, il y a Ours !» se confirme (lire notre Signes des Temps #83 de la semaine dernière). Pour se faire davantage câliner par la population, la Police Municipale ne recule devant rien et diffuse (sous le manteau) cet ours en peluche en tenue. Avec un micro caché et des caméras derrière les yeux ? L’histoire ne le dit pas.

La police bisounours. Voilà un concept qui va réconcilier le Français râleur de base («de toute façon la police n’est jamais là quand on en a besoin») avec le Français râleur de base («les flics ils sont tout miel avec toi, mais ils n’ont qu’une seule idée en tête : te la mettre à l’envers»).

En tout cas, dans le genre merchandising qui arrache, l’ours en peluche policier risque fort de devancer rapidement le calendrier des postes avec des chatons et permettre pourquoi pas de mettre du beurre dans les épinards à Noël si toutefois la loi autorisait un jour les gardiens de la paix à faire du porte à porte pour leurs étrennes.

Et puis ça peut permettre aussi de faire naître des vocations : après l’achat du premier pistolet jouet qui génère le célèbre «Quand je serai grand, je sera policier !», voici peut-être venue l’ère du «Quand je serai grand je serai un ours qui se déguisera en policier !». Les grands défenseurs de la virilité à tout crin vont encore suer à grosses gouttes.

En tout cas, vivement Noël 2017 et la sortie très attendue de la poupée Barbie «Olivier Lebreton».

Un degré en plus

> Retrouvez toute la collection des «Signes des Temps» en cliquant ici.

Print Friendly, PDF & Email