Société

Signes des Temps #82 Menace globale parc Mirabeau

Le pitch : « Signes des Temps » ce sont des images chassées par notre journaliste Laurent Geneix dans les rues, les bâtiments et les chemins de la Touraine ; des traces laissées par l’Homme pour l’Homme, parfois très claires, parfois très floues, violentes, commerciales et/ou drôles, mais toujours signifiantes – que ce soit grâce à des mots, des dessins ou des symboles – et potentiellement visibles par tous.

DSC_3783(1)

Aucune agence de com spécialisée dans l’attractivité touristique (si, si, on vous jure, ça existe), même la plus innovante et culottée – «décalé» est un mot vraiment super has been, en 2017 on dira désormais «culotté» -, n’aurait osé imaginer ce panneau.

Imaginez un peu cet appétissant «Ville de Tours – Accès Interdit – Danger» décliné en 4 par 3 à toutes les entrées de la Ville, dans les couloirs du métro parisien et en page d’accueil sur internet, présenté en grandes pompes par l’Adjoint au Rayonnement, qui serait pour l’occasion instantanément rebaptisé «Adjoint au Repli sur Soi» par la presse locale pas gentille (si ! si ! on vous jure, ça existe). La classe internationale, avec un fond rouge toujours super vendeur, puisque n’importe quel titulaire d’un BTS Force de Vente vous le dira : le rouge, ça fait vendre à mort.

Bon, trêve d’excitation : on n’a trouvé à ce jour qu’un seul exemplaire de ce panneau, devant une statue super glauque d’un couple qui pleure son enfant mort (les interprétations divergent, mais cette version l’emporte), cadavre étendu dans les bras de sa mère éplorée, ce qui – il faut bien le dire – casse un tantinet l’ambiance dans un parc tous les soirs infesté d’enfants dès la sortie des trois écoles voisines.

D’où le panneau ?

Un degré en plus

> Retrouvez toute la collection des «Signes des Temps» en cliquant ici.

Print Friendly, PDF & Email