Société

Signes des Temps #68 Espace Chiens à Saint-Cyr-sur-Loire

Le pitch : « Signes des Temps » ce sont des images chassées par notre journaliste Laurent Geneix dans les rues, les bâtiments et les chemins de la Touraine ; des traces laissées par l’Homme pour l’Homme, parfois très claires, parfois très floues, violentes, commerciales et/ou drôles, mais toujours signifiantes – que ce soit grâce à des mots, des dessins ou des symboles – et potentiellement visibles par tous.

dsc_2339

Espace Chiens, chacun chez soi (à prononcer 5 fois de suite très vite) et veaux, vaches et cochons seront mieux gardés. Les jardins publics innovent parfois et ouvrent la porte au possible et à l’inimaginable. Que trouve-t-on dans un espace chiens me direz-vous ? Bah, de l’espace, pas de cage à écureuil (ce jeu qui semble définitivement rayé des espaces jeux – qui au passage ne sont pas labellisés «Espaces Enfants» – sans doute par respect pour la nouvelle Divinité qu’on s’est fabriquée, la Sécurité), pas de banc, pas de mare aux canards (dommage, ça pourrait être marrant), des crottes de chiens ? Même pas sûr, car un peu plus loin il y a un «Caninoir» ou un distributeurs de petits sacs plastiques.

Ce jour-là, la bête qui avait lu le panneau semblait désœuvrée, du coup, happée par le vide. C’est toujours comme ça avec les nouveautés : on s’y précipite comme des cons pour pouvoir dire qu’on y était, et une fois sur place, on ne sait pas forcément quoi faire de sa peau et on se demande un peu ce qu’on fout là (vous verrez, avec le Starbucks de la place Jean Jaurès et le MacDo de la terrasse du Tourangeau, ça devrait vous faire à peu près le même effet).

Espace Chiens, c’est discriminatoire, ça, non ? Parce que ça sous-entend que les chiens ne peuvent pas aller ailleurs dans le reste du parc, c’est un coup pour la mairie de Saint-Cyr à se prendre une «class action» dans la tronche, voire une manif de la part des célèbres – et aussi redoutés que redoutables – PECSC (Propriétaires Enervés de Chats Saint-Cyriens), qui pourraient y voir du favoritisme électoraliste primaire. Certains de leurs membres auraient récemment menacé d’arracher ce panneau.

«Dans l’espace chiens, personne ne vous entend aboyer» (Ridley Scottish Terrier)

Un degré en plus

> Retrouvez toute la collection des «Signes des Temps» en cliquant ici.

Print Friendly, PDF & Email