Signes des Temps #67 défense d’uriner

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Le pitch : « Signes des Temps » ce sont des images chassées par notre journaliste Laurent Geneix dans les rues, les bâtiments et les chemins de la Touraine ; des traces laissées par l’Homme pour l’Homme, parfois très claires, parfois très floues, violentes, commerciales et/ou drôles, mais toujours signifiantes – que ce soit grâce à des mots, des dessins ou des symboles – et potentiellement visibles par tous.

photo-0368

Le message est clair et limpide, un ordre intimé de la plus sommaire des manières : « Défense d’uriner » sur fond jaune et en lettres majuscules. Halte à toi passant qui viendrait t’aventurer sous ce porche après une sortie nocturne dans les bars de la ville, ou simplement en attendant ton bus de jour pour qu’il te ramène chez toi. L’imprudence, l’envie rapide de quitter ton bureau ou celle de rentrer vite te coucher égayé après quelques verres entre copains, ne sont pas des raisons pour imaginer un seul instant que tu puisses te soulager ici, question de propreté et de civisme, cela va sans dire.

Il est d’ailleurs toujours étonnant de constater l’infantilisation de notre société, l’obligation de marquer toute interdiction de façon formelle. « Interdit d’uriner » par ci, « interdit de jeter ses poubelles en dehors des conteneurs destinés à cet usage » par là, « interdit de laisser trainer son mégot sur la plage »… Interdictions en séries et de plus en plus formalisées en dépit de tout bon sens et civisme. Signes des temps certainement d’une société pas forcément moins respectueuse, contrairement au discours de tonton Roger à chaque repas de famille, mais certainement plus aseptisée que jamais et moins encline à laisser passer les petites incivilités.

Et bien qu’ici « le poste de détente » GDF juste en dessous vient troubler le message et parasiter la logique la plus élémentaire, surtout celle des fins de soirées après quelques verres dans le gosier, on ne peut imaginer le passant nocturne le prendre au pied de la lettre et se dire qu’il est autorisé de succomber à la détente en libérant sa vessie capricieuse à cet endroit précis. Quoique, l’être humain est parfois tellement surprenant…

Un degré en plus

> Retrouvez toute la collection des «Signes des Temps» en cliquant ici.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Filbleu