Société

Signes des Temps #54 Nihilisme à la Guinguette de Tours

Le pitch : « Signes des Temps » ce sont des images chassées par notre journaliste Laurent Geneix dans les rues, les bâtiments et les chemins de la Touraine ; des traces laissées par l’Homme pour l’Homme, parfois très claires, parfois très floues, violentes, commerciales et/ou drôles, mais toujours signifiantes – que ce soit grâce à des mots, des dessins ou des symboles – et potentiellement visibles par tous.

Photo-0596(1)

Attendre, c’est chiant. Attendre bien, c’est un peu mieux. De la philosophie de comptoir muette, c’est mieux que Mimile qui refait les directives européennes en deux heures entre trois Pastis : c’est clair, net et sans bave. Pas de risque de suite désastreuse, ni de tentative d’explication laborieuse.

C’est la brève de comptoir sans les piliers qui la crachent.

Tiens, et puisqu’on parle de directive européenne et que contrairement aux rosbifs on va s’en coltiner encore des camions entiers jusqu’à la nuit des temps, y’a qu’à en pondre une de plus : imposer les brèves de comptoir écrites, à méditer, tout en interdisant aux relous d’ouvrir la gueule pour ne rien dire.

Libérons l’apéro ! Otons-lui ces parasites qui gâchent notre petite récompense de fin de journée avec des considérations politiques désastreuses, des analyses géopolitiques hasardeuses et des pronostics footballistiques merdiques !

Lançons un concours national de décorations philosophiques de bars. Comme ça la Guinguette de Tours aura le premier prix catégorie «nihilisme» avec cette petite merveille de grand n’importe quoi qui te permet d’avoir l’impression d’être complètement bourré alors que tu n’as même pas encore commandé ton premier verre.

Un degré en plus

> Retrouvez toute la collection des «Signes des Temps» en cliquant ici.

Print Friendly, PDF & Email