Société

Signes des Temps #43 Bagages abandonnés Place Nicolas Frumeaud

Le pitch : « Signes des Temps » ce sont des images chassées par notre journaliste Laurent Geneix dans les rues, les bâtiments et les chemins de la Touraine ; des traces laissées par l’Homme pour l’Homme, parfois très claires, parfois très floues, violentes, commerciales et/ou drôles, mais toujours signifiantes – que ce soit grâce à des mots, des dessins ou des symboles – et potentiellement visibles par tous.

Photo-0604

– Allo, service déminage, vite, vite, deux bagages suspects ont été abandonnés Place Nicolas Frumeaud !

–    Comment savez-vous qu’ils sont suspects ?

–    Mais parce qu’ils sont abandonnés !

–    Ah parce que pour vous, une chose abandonnée est forcément suspecte ?

–    Mais avec les attentats, l’état d’urgence, tout ça, on dit partout que tout bagage abandonné est considéré comme suspect. Et qu’il faut le signaler.

–    Oui, oui, à la SNCF, mais dans la rue, bon… Dans quelle rue vous dites ?

–    Je suis Place Nicolas Frumeaud, à Tours.

–    Oui ben ça fait 25 ans que j’habite à Tours alors s’il y avait une place Nicolas Frumeaud, je le saurais !

–    Bah j’ai la plaque devant les yeux, là, je peux vous la prendre en photo et vous l’envoyer en MMS si vous ne me croyez pas !

–    Bah allez-y mais qu’est-ce qui me prouvera que vous êtes à Tours et pas à Blois ou Orléans, hein ?

–    Bah je fais vingt mètres, je prends le rond-point de Saint-Eloi en photo et je vous l’envoie…

–    Mais qu’est-ce qui me prouvera que cette photo a bien été prise maintenant et pas il y a six mois ou un an et qu’elle est restée stockée dans votre téléphone ?

– OK, j’ai compris, ils ne vous intéressent pas mes bagages, vous n’allez pas venir les déminer ?

–    Alors primo, vous n’avez aucune preuve qu’ils sont abandonnés, si ça se trouve leur propriétaire est juste allé pisser dans un buisson. Deusio, s’ils sont pas vraiment abandonnés, on ne peut les suspecter de rien. Vous imaginez si on se met à déminer des choses ni suspectes, ni abandonnées ? Mais on passerait sa vie à déminer ! Tertio, je doute sincèrement que vous vous trouviez réellement dans la ville de Tours à cet instant précis. Et puis… ils sont de quelle couleur vos sacs ?

–    Un rouge et l’autre avec des silhouettes de femmes de toutes les couleurs.

–    Ah, ah, ah, mais vous rigolez ?

–    Bah quoi ?

–    Vous imaginez un terroriste de Daech utiliser un sac avec des silhouettes de femmes de toutes les couleurs pour mettre une bombe dedans sur une place du fin fond de Tours que personne à part vous ne connaît ? Non, mais allo, quoi ?!

Un degré en plus

> Retrouvez toute la collection des «Signes des Temps» en cliquant ici.

Print Friendly, PDF & Email