Signes des Temps #250 – Tu veux voir ma grande échelle ?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Le pitch : « Signes des Temps » ce sont des images chassées dans les rues, les bâtiments et les chemins de la Touraine ; des traces laissées par l’Homme pour l’Homme, parfois très claires, parfois très floues, violentes, commerciales et/ou drôles, mais toujours signifiantes – que ce soit grâce à des mots, des dessins ou des symboles – et potentiellement visibles par tous.

Dans une année « normale », soit une année sans services de réa qui débordent, sans effusions disproportionnées de gel hydroalcoolique et avec des bars ouverts, on devrait apercevoir le montage de la grande roue de Rochepinard depuis le pont de l’A10 qui traverse le Cher. Comme celle de la Place Anatole France qui suggère la reprise de la guinguette, l’apparition de l’attraction à cet endroit signifie proximité des vacances de printemps pour les enfants, arrivée de la Foire pour les gourmands et sueurs froides pour toute personne convaincue de faire un tour malgré une infection par le virus du vertige, ce dernier ayant pour principaux symptômes tremblements, cris aigus et serrages de main compulsifs. On me dit que ça se soigne assez bien avec un bisou dans le cou, ça reste tout de même à prouver.

Nous sommes mi-avril et la grande roue demeure portée disparue. Tout comme la pêche aux canards, les machines à peluches et les autos tamponneuses. La Fête Foraine s’est évaporée. Depuis le début du printemps 2021, tout ce qu’on a vu sur le terrain vague situé face au Parc Expo ce sont deux rassemblements de motards en colère.

Alors quand un soudain enchevêtrement de poutres métalliques se dresse fièrement dans le secteur, directement sur les voies de l’A10, on se prend à rêver d’une installation pirate de manège. On achèterait le ticket directement au péage. Après le McDrive et le VacciDrive ce serait le GrandHuitDrive : tu arrives en bagnole, elle s’arrime sur la structure, tu fais 2-3 loopings et tu repars vers ta destination.

A moins qu’il s’agisse d’un exercice des pompiers, désireux d’exhiber leur grande échelle dans un endroit pas prévu pour ? Rangez vos fantasmes. In fine, la couleur orange du véhicule et la présence de casques de chantier à proximité ne laissent pas de doute : cet engin a été amené là pour faire des travaux. Sa seule promesse est celle d’un bitume moins craquelé et plus silencieux. Essentiel quand on a le droit de s’échapper comme bon nous semble. Non essentiel quand la simple perspective d’un tour de manège quitte la liste des loisirs autorisés.

Aujourd’hui disons-le haut et fort : nous voulons reprendre de l’altitude, nous catapulter dans le vent sur fond d’odeur de barbe à papa. Nous voulons autant avoir la possibilité d’avaler les kilomètres jusqu’à l’épuisement que les churros jusqu’à satiété. Nous voulons la fête foraine et même la fête tout court.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Filbleu