SociétéChroniquesChroniques-Société

Signes des Temps, #223 : Petit cœur

 

Le pitch : « Signes des Temps » ce sont des images chassées dans les rues, les bâtiments et les chemins de la Touraine ; des traces laissées par l’Homme pour l’Homme, parfois très claires, parfois très floues, violentes, commerciales et/ou drôles, mais toujours signifiantes – que ce soit grâce à des mots, des dessins ou des symboles – et potentiellement visibles par tous.

J’ai dessiné ce cœur en pensant à toi, et particulièrement ce moment où on était face à face pour la première fois. Debout, les pieds fixés dans le sol, les bras ne sachant pas trop quoi faire, les cheveux au vent (un peu trop longs à cause de ce foutu confinement).

J’ai dessiné ce cœur en pensant à toi, en grimpant sur une échelle pour symboliser la hauteur des sentiments que j’éprouve à ton encontre. J’ai le vertige quand je songe à nous, je bascule quand tu es loin, je retrouve l’équilibre dès que je t’aperçois. Tu es mon centre de gravité.

J’ai d’abord dessiné les contours avant de colorier la figure de ce rouge aux teintes roses ou orangées. On peut y déceler la teinte d’une fleur mais aussi celle d’un crépuscule d’été ou d’un corail à protéger.

J’ai dessiné ce cœur en pensant à toi, dans un endroit suffisamment en vue pour que tu puisses l’apercevoir et relativement discret pour protéger notre intimité. Il est en 2D mais, si tu le souhaites, il ne tient qu’à toi d’y apporter un certain relief.


Un degré en plus :

Pour découvrir toute la collection des Signes des Temps cliquez ici.

Print Friendly, PDF & Email