SociétéChroniquesChroniques-Société

Signes des Temps, #218 : Windows trolle le conseil municipal

Le pitch : « Signes des Temps » ce sont des images chassées dans les rues, les bâtiments et les chemins de la Touraine ; des traces laissées par l’Homme pour l’Homme, parfois très claires, parfois très floues, violentes, commerciales et/ou drôles, mais toujours signifiantes – que ce soit grâce à des mots, des dessins ou des symboles – et potentiellement visibles par tous.

Chaque année, la ville de Tours organise une demi-douzaine de conseils municipaux qui durent entre 6 et 11h. Soit 48h d’exposés plus ou moins soporifiques, de débats plus ou moins passionnants… 48h. Deux jours. Donc 12 jours sur l’ensemble du mandat, soit à peu près le temps qu’il faudrait pour relier Tours à Rome à pied sans s’arrêter (vous êtes heureux de le savoir, hein ?).

Pendant ces réunions, on a eu tout le loisir de compter le nombre d’ampoules dans les lustres de la salle du conseil de l’Hôtel de Ville, on a descendu quelques litres d’eau, rêvé au moins 15 fois de pouvoir se faire livrer une pizza sur la table de presse… On a même tenté de faire pression sur les élus pour imposer un temps de parole, comme à l’Assemblée Nationale. Echec. Et la proposition ne figure pour l’instant dans aucun programme de candidat aux élections du mois de mars (va falloir revoir notre méthode de lobbying).

Il faut croire que même les dieux de l’informatique ont fini par se lasser de ces séances à rallonge. Pour l’ultime session du mandat dédiée au budget, un message de mise à jour est subitement apparu sur le grand écran géant dédié aux PowerPoint. Trolling en règle de Windows qui semble réclamer l’arrivée d’une nouvelle équipe aux manettes de la ville. Si Microsoft pouvait voter, qui choisirait-il ? Pour la petite histoire, l’équipe de la mairie a rapidement reporté la mise à jour. Un sursis au moins jusqu’au 15 mars.


Un degré en plus :

Pour découvrir toute la collection des Signes des Temps cliquez ici.

Print Friendly, PDF & Email