SociétéChroniquesChroniques-Société

Signes des Temps, #184 : le pouvoir de la plante verte

Le pitch : « Signes des Temps » ce sont des images chassées dans les rues, les bâtiments et les chemins de la Touraine ; des traces laissées par l’Homme pour l’Homme, parfois très claires, parfois très floues, violentes, commerciales et/ou drôles, mais toujours signifiantes – que ce soit grâce à des mots, des dessins ou des symboles – et potentiellement visibles par tous.

J’ai plusieurs passions dans la vie : le saucisson (bien sec), la religieuse au chocolat, le jus de bissap, la série Orange is the new black ou encore imprégner des chansons bien entêtantes dans la tête des gens. Vous vous souvenez du Pouvoir des fleurs ? « Jasmin, lilas… », « changer les femmes, changer les hommes avec des géraniums ». Laurent Voulzy, 1992.

En 2019, le monde change : voici le pouvoir des plantes vertes. Doux pissenlit ! Les voilà rassemblées Place Jean Jaurès, point de départ d’environ 80% des manifestations à Tours. Elles font bloc, les branches en avant, et les feuilles vertes de rage. Nom d’une truelle, que veulent-elles ? Elles ont déjà obtenu l’arrêt des pesticides en ville et l’arrosage automatique, on ne va pas non plus les irriguer avec de l’Evian juste parce qu’elles aspirent les particules fines des 206 au gasoil ? Si ?

On en apprend un peu plus via un communique du SNPV37, la délégation tourangelle du Syndicat National de la Plante Verte : « ras le bol des pots, nous voulons de la pleine terre, nous faire croquer les racines par les vers de terre, sentir les chatouilles des taupes, pouvoir nous enfoncer comme bon nous semble. Halte au pot de plastique tout en pétrole que l’on renverse sans se retourner ou qui sert de cendrier. Nous ne sommes pas des alibis pour masquer ponctuellement l’omniprésence de la pierre et du goudron ! »

Le SPF (Syndicat du Papillon Français), la LDP (Ligue des Droits des Plantes), Maya l’abeille, Nicolas Hulot et le lapin des deux jeunes femmes qui m’ont transporté en covoiturage de Dijon à Tours en novembre 2016 approuvent ce message.


Un degré en plus :

Pour découvrir toute la collection des Signes des Temps cliquez ici. Et si vous aimez cette chronique, retrouvez une compilation des plus belles proses de ses 3 premières années dans un livre paru chez les Editions Sutton. En vente dans toutes les bonnes libraires 😉

Print Friendly, PDF & Email