SociétéA la uneChroniques

Signes des Temps #169 : fais-moi voir ton côté sombre

Le pitch : « Signes des Temps » ce sont des images chassées dans les rues, les bâtiments et les chemins de la Touraine ; des traces laissées par l’Homme pour l’Homme, parfois très claires, parfois très floues, violentes, commerciales et/ou drôles, mais toujours signifiantes – que ce soit grâce à des mots, des dessins ou des symboles – et potentiellement visibles par tous.

C’est une maigre consolation à l’heure d’hiver et à sa nuit qui tombe si tôt : dans les derniers jours de l’année, la ville brille de mille feux. Les sapins, les rues, les fontaines, les vitrines… Le soir venu tout s’illumine en un instant, aussi vite qu’une idée apparaissant dans la tête de Géotrouvetout. Attirés par les ampoules, nos yeux virevoltent alors dans un ballet incessant pour former une chorégraphie presque incontrôlable.

D’une façon générale, l’être humain aime la lumière. Elle le rassure, lui apporte un peu d’espoir ou de rêve. Mais jusqu’où va cette lumière ? Quelles sont ses limites ? Est-ce bien raisonnable d’en faire autant ? Combien de personnes sont présentement en train de regarder cette scène culte des Visiteurs ? Ces questions peuvent paraître illusoires au moment d’appuyer sur le bouton mais elles n’en sont pas moins essentielles (à une exception près).

L’électricité est une bouée à laquelle on s’accroche, un bien commun que l’on n’imagine même pas voir disparaître. On nous dit qu’il faut en consommer moins, parfois on le fait mais cela se voit à peine. En fait, toutes et tous avons encore peur du noir sans trop oser le dire. Le noir c’est le vide, le mal, le néant, la peur… Mais c’est aussi dans le noir, privé d’un de nos sens, que l’on peut faire de grands pas. Apprendre à écouter au lieu d’entendre, s’exercer à savourer, maîtriser l’art de la caresse, sentir l’époque et ne pas se limiter à l’instant… Dans l’inconfort du noir peut naître la richesse des sensations.

Photo : Delphine Nivelet


Un degré en plus :

Pour découvrir toute la collection des Signes des Temps cliquez ici.

Print Friendly, PDF & Email