SociétéA la uneChroniques

Signes des Temps #155 : « Souriez, vous êtes garés » Rue Blaise Pascal

Le pitch : « Signes des Temps » ce sont des images chassées dans les rues, les bâtiments et les chemins de la Touraine ; des traces laissées par l’Homme pour l’Homme, parfois très claires, parfois très floues, violentes, commerciales et/ou drôles, mais toujours signifiantes – que ce soit grâce à des mots, des dessins ou des symboles – et potentiellement visibles par tous.

Cette semaine on a célébré la Journée des Emojis. Oui, les 😊 ☹ et autres petits symboles colorés ont leur Journée Mondiale, comme la lutte contre le cancer ou les droits des femmes. Disproportionné ? En tout cas c’est incontestable, des smileys on en met partout : SMS, mails, papier-peint et peut-être bientôt dans les lettres de motivation voire les dissertations de philosophie du bac (dans les articles de presse, ça a déjà commencé).

Du coup, quand on voit cette grande bouille souriante sur la porte d’un garage entre la gare et le Sanitas, on ne peut s’empêcher de se dire que la personne qui a fait cela est dans l’air du temps. Après tout, c’est toujours agréable d’être accueilli(e) par un grand sourire en arrivant à la maison… A défaut d’avoir un chien qui vous saute dessus dès que vous ouvrez la porte ou un chat qui vient ronronner dans vos pattes, voilà une alternative pour ne jamais être de mauvais poil en rentrant du boulot. Bonne tactique aussi si vos potes ont tendance à oublier votre adresse : « Rue Blaise Pascal, l’immeuble avec le smiley. » Effet garanti.

Cela dit, à Tours, voir un espace de parking avec sourire gravé dans le marbre c’est franchement une provocation. Depuis le mois de janvier, la politique de stationnement en ville fait, pour la première fois, plus parler que les déjections canines en plein milieu des trottoirs. Ce n’est pas tout : selon une source sûre issue des milieux contestataires, une pétition serait en projet pour que le Larousse et le Petit Robert suppriment le mot parcmètre des dictionnaires.

Autres révélations : des hackers sont mobilisés jour et nuit afin de mettre au point une solution de piratage des parkings souterrains, des traders de Hong Kong spéculent sur les prix de vente des garages individuels et les auto-écoles se lamentent de ne plus pouvoir apprendre la technique du créneau à leurs élèves, vu le nombre important de places libres dans les rues du centre. Si ça continue comme ça, dans quelques années, ce smiley-garage sera classé Monument Historique. Sans doute une bonne perspective pour le rayonnement de Tours…


Un degré en plus :

Pour découvrir toute la collection des Signes des Temps cliquez ici.

Print Friendly, PDF & Email