Société

Signes des Temps #13 : Un code au CCCOD

Le pitch : « Signes des Temps » ce sont des images chassées par notre journaliste Laurent Geneix dans les rues, les bâtiments et les chemins de la Touraine ; des traces laissées par l’Homme pour l’Homme, parfois très claires, parfois très floues, violentes, commerciales et/ou drôles, mais toujours signifiantes – que ce soit grâce à des mots, des dessins ou des symboles – et potentiellement visibles par tous.

 

fbDSC_2221

Trace éphémère, importante et très utile sans doute pendant quelques minutes ou quelques heures, repère d’artisan griffé sur une marche qui, dans quelques mois et pour toujours, sera foulée par des dizaines, centaines, milliers, millions de visiteurs.

Vestige léger d’un chantier massif, goutte d’eau dans un océan de conception, de cahiers des charges, de normes, d’études, de plans, de dossiers.

Petite trace futile de l’homo-utile, je penserai à toi, promis, chaque fois que je visiterai le futur CCCOD avec ma famille, des amis de passage, seul, un verre à la main un soir de vernissage, de bonne ou chafouine humeur, sec ou imbibé, intéressé par l’expo du jour ou pas.

You and me forever, AESD (Amour Eternel Sans Divorce) gravé sur le ciment, tu es ma trace, mon souvenir rien qu’à moi, je suis sûr que l’ouvrier/contremaître/architecte qui t’a pondue en quelques secondes et quelques gestes brusques ne se souvient déjà plus de toi depuis longtemps, le salaud.

Moi si.

Print Friendly, PDF & Email