Société

Signes des Temps #112 Un peu de New York rue Edouard Vaillant

Le pitch : « Signes des Temps » ce sont des images chassées par notre journaliste Laurent Geneix dans les rues, les bâtiments et les chemins de la Touraine ; des traces laissées par l’Homme pour l’Homme, parfois très claires, parfois très floues, violentes, commerciales et/ou drôles, mais toujours signifiantes – que ce soit grâce à des mots, des dessins ou des symboles – et potentiellement visibles par tous.

20170725_171540(1)

Un petit anglicisme de plus ou de moins, au point où on en est… C’est vrai que la «Gare de Tours» ça fait fait un peu ringue et que «Central Station» ça envoie tout de suite du pâté. Enfin, des rillettes, quoi. A Central Station les gens qui passent sont tout de suite plus trendy et quand tu dis que t’habites dans le quartier de Central Station ça facilite tout de suite les choses pour emballer.

Pour ma part, tous les matins, j’ai un gros feeling en humant l’air du temps près du Wilson Bridge entre l’état de Tours Center et l’état de Northern Tours et je pense à son cousin ricain qui traverse le Potomac entre l’état de Maryland et celui de Virginie.

Sur mon mountain bike, je longe les river banks de la Loire Valley jusqu’à ce que j’aperçoive le tramway et sa nouvelle station «Loire Gate», always full of bloody uni students. And then, every morning, I say to myself : «What the fuck? Why is everybody speaking bloody French everywhere in this place whereas we could all speak English, it would be so much cooler!». And why the hell did they call their new museum CCCOD which for English-speakers is the name of a fish said with a stutter?!

Then I have breakfast and I have a brioche and a croissant and for lunch I have foie gras and bœuf bourguignon and camembert and Paris-Brest, no English words for these masterpieces of gastronomy et je me dis que finalement c’est pas si mal que la francophonie perdure encore un peu.

Une fois ce moment d’égarement terminé, j’endosse de nouveau le costard de vieux con réac anti-anglicismes de base, tout en garant ma voiture dans un espace de stationnement, ma gomme à mâcher à la bouche et mon drapeau du Québec à la main.

«MDR, oui. LOL, non !»

Un degré en plus

> Retrouvez toute la collection des «Signes des Temps» en cliquant ici.

Print Friendly, PDF & Email